Le Conseil national du sida change de nom afin d’intégrer les hépatites virales chroniques
Brève

Le Conseil national du sida change de nom afin d’intégrer les hépatites virales chroniques

26.02.2015

Le décret est paru au Journal Officiel de ce jeudi 26 février. Le Conseil national du sida (CNS) intégrera dans ses missions les hépatites virales. « Le présent décret procède à la création du Conseil national du syndrome immunodéficitaire acquis et des hépatites virales chroniques, en remplacement du Conseil national du sida. Ce nouveau conseil a compétence pour donner un avis sur les questions de société posées par le VIH/sida et les hépatites virales chroniques ainsi que par les infections sexuellement transmissibles dans la mesure où elles présentent des similitudes, en termes de mode de contamination, de publics concernés et de dispositifs de prévention et de lutte », précise le texte. Le changement sera effectif dès vendredi.

La création du CNS en 1989 s’est inscrite dans le cadre de la mise en place du dispositif de lutte contre le VIH. Le Conseil qui a un rôle essentiellement consultatif émet des avis et recommandations à l’adresse des autorités politiques et à l’ensemble des acteurs concernés par l’épidémie.

Le changement tient compte, comme pour celui de l’ANRS devenue en 2013 Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales, de la nouvelle donne épidémiologique. Les membres, désormais nommés pour 5 ans au lieu de 4 ans, compteront deux personnalités supplémentaires (25 membres au lieu de 23). L’une d’elle sera désignée par le Défenseur des Droits.

Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
27.02.2015 à 12h11

« Quelle bonne nouvelle ! En 1980 le Dr. Smilovici , Chef de service au Centre Régional de Transfusion Sanguine de Toulouse, et moi, Directeur, avions vainement tenté de rendre obligatoire un dépistag Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter