Un homme condamné à deux ans de prison pour avoir sciemment transmis le VIH
Brève

Un homme condamné à deux ans de prison pour avoir sciemment transmis le VIH

19.09.2014

Un homme atteint du sida a été condamné à deux ans de prison par le tribunal correctionnel de Reims pour avoir sciemment transmis le virus à une partenaire lors d’un unique rapport non protégé.

Le prévenu, âgé de 46 ans, déjà connu pour des violences conjugales, était poursuivi pour « administration de substance nuisible, suivie de mutilation ou infirmité permanente ». La substitut du procureur avait réclamé une peine de trois ans d’emprisonnement.

Malgré la connaissance de son statut sérologique depuis 2003, il avait inoculé le virus à la victime âgée de 51 ans chez qui il effectuait des travaux de peinture, lors d’un unique rapport sexuel non-protégé en décembre 2012. Il lui avouera au téléphone sa maladie le surlendemain, le jour de Noël.

La victime, divorcée et mère de deux enfants, avait appris sa séropositivité quelques semaines plus tard à l’issue d’examens sanguins avant de porter plainte.

Une affaire similaire était jugée ce 18 septembre devant le tribunal correctionnel de Montluçon (Allier), où une peine de six ans de prison avec mandat de dépôt a été requise à l’encontre d’un malade du sida de 49 ans, soupçonné d’avoir également transmis volontairement le virus à deux de ses anciennes partenaires en 2008.

La décision a été mise en délibéré au 4 novembre prochain.

C. G. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
20.09.2014 à 19h37

« Habituel pour beaucoup de MST, sauf que le VIH, on le garde et on n'en "guérit" pas ... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn aux médecins : « Vous êtes incontournables, la mutation aussi »

Buzyn

« La ministre de la Santé a un regard partagé avec les professionnels de santé… mais nous attendons des actes concrets. » Le Dr Patrick Boue... 6

L'ANSM déplore que des anti-hypertenseurs (IEC et ARA II), pourtant contre-indiqués, soient toujours prescrits pendant la grossesse

hta

Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC, tels que perindopril, ramipril, enalapril…) et les antagonistes de récepteurs de... 3

Des Français mettent au point le cobaye parfait pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer

Alzheimer

Le cobaye parfait pour tester les nouveaux traitements de la maladie d'Alzheimer ! C'est ce que viennent de décrire les chercheurs du CEA,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter