L’ANSM annonce une rupture de stock prolongée de Vogalène
Brève

L’ANSM annonce une rupture de stock prolongée de Vogalène

15.05.2014

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonce qu’elle a été informée par le laboratoire Teva Santé d’une rupture de stock des spécialités de la gamme Vogalène (métopimazine), liée à des problèmes industriels rencontrés par le fournisseur du principe actif.

« Toutes les spécialités de la gamme Vogalène commercialisées en France sont ou vont être en rupture de stock », souligne l’ANSM. Il s’agit : Vogalène 15 mg, gélule ; Vogalène lyoc 7,5 mg, lyophilisat oral ; Vogalène 0,1 % et 0,4 %, solution buvable ; Vogalène 5 mg, suppositoire sécable ; Vogalène 10 mg/ml, solution injectable ; Vogalib 7,5 mg, sans sucre, lyophilisat oral.

Le laboratoire Teva Santé, qui commercialise toutes ces spécialités en France, estime que la durée de la rupture d’approvisionnement des spécialités « sera longue ».

Ces spécialités sont indiquées dans le traitement symptomatique des nausées et vomissements et dans la prévention et le traitement des vomissements induits par une chimiothérapie anticancéreuse (forme injectable uniquement). Hormis le Vogalib 7,5 mg, lyophilisat oral, qui peut être vendu sans ordonnance, l’ensemble de ces spécialités est délivré sur prescription médicale. Il n’existe pas de générique pour ces spécialités.

En raison de la consommation importante de ces produits en France dans la prise en charge des nausées et vomissements, l’ANSM propose sur son site une information sur les autres traitements possibles dans cette situation.

Toutefois, l’ANSM précise : « Au vu de la pathologie traitée et des alternatives existantes, les spécialités Vogalène/Vogalib ne sont pas considérées comme ayant un caractère indispensable. » L’agence rappelle que pour des mesures hygiénodiététiques simples peuvent être envisagées en 1re intention dans le traitement symptomatique des nausées et vomissements.

Dr Lydia Archimède
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
18.05.2014 à 11h38

« Pas seulement !
La qualité du produit final demandé nécessite de ne pas libérer un lot de production si le moindre problème de pose (même si c'est une virgule qui manque dans la notice...) et un cyc Lire la suite

Répondre
 
16.05.2014 à 14h24

« Bon ben... comme tout le monde a ma frousse du Motilium maintenant, il ne reste plus que le Primpéran... qui va bien nous faire aussi faux bond sous la pression d'une demande massive, non ?
Moi j'ai Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter