L’AMM du tétrazépam suspendue dès le 8 juillet
Brève

L’AMM du tétrazépam suspendue dès le 8 juillet

03.07.2013

Les autorités européennes ont décidé la suspension, dans tous les États membres, des autorisations de mise sur le marché (AMM) des médicaments à base de tétrazépam, un principe actif indiqué dans le traitement des contractures douloureuses. En France, cette suspension prendra effet à compter du 8 juillet.

« Des risques de réactions cutanées rares, mais très graves et parfois mortelles, sont à l’origine de cette décision de suspension », précise l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Le rapport bénéfice risque du tétrazépam est désormais considéré comme défavorable.

L’agence recommande aux prescripteurs de ne plus instaurer ni renouveler de traitement par tétrazépam, la problématique du sevrage ne devant se poser qu’exceptionnellement pour cette benzodiazépine. Elle les invite aussi à réexaminer le traitement de leurs patients afin d’envisager une alternative thérapeutique appropriée.

Les laboratoires concernés par cette mesure vont adresser dans les prochains jours un courrier aux professionnels de santé, « comportant des informations importantes quant à cette suspension », conclut l’Agence.

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
04.07.2013 à 11h42

« Retirons l'AMM des technocrates. »

Répondre
 
04.07.2013 à 00h34

« C'est qui, c'est quoi les autorités européennes ??
Paf, en 5 jours on jette une molécule aux orties.
Le traitement unique, polyvalent, inoffensif qui va bientôt être le seul autorisé sera la contem Lire la suite

Répondre
 
03.07.2013 à 21h36

« Je propose qu'on retire l'AMM des antibiotiques, en particulier, les pénicillines, les céphalosporine, responsables rarement d'oedèmes de Quincke; les aminosides, grand pourvoyeurs d'insuffisances r Lire la suite

Répondre
 
06.07.2013 à 22h48

« Vous avez oublié, cher confrère, de mettre à votre liste à la Prevert toujours bien sympathique: les neuroleptiques car dyskinésie tardive possible, les antidépresseurs car allongement de l'espace Q Lire la suite

Répondre
 
03.07.2013 à 21h00

« Encore un coup du mammouth administratif. Il faut qu'ils justifient leur salaire. Vous en avez vu beaucoup des réactions graves avec le tétrazepam ? Ou avec le di antalvic ? Peanuts. Mais, dans leur Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

2 700 signalements d'effets indésirables liés au DIU Mirena entre mai et août 2017

mirena

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a rendu publics les premiers résultats d'une enquête de... Commenter

Tarifs de radiologie : le Sénat enterre le spectre des décotes tarifaires autoritaires 

radiologues

Les syndicats de médecins libéraux, et notamment de radiologues, ont été entendus par le Sénat. Vendredi soir en séance publique, les élus... Commenter

« Zéro sexisme », « zéro harcèlement » : la contre-attaque des internes pour briser le tabou et porter plainte

SEXISME

Après la publication de l'enquête édifiante dénonçant la banalisation du sexisme et du harcèlement sexuel au cours du cursus,... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter