Salle de consommation à moindre risque : des Parisiens votent contre
Brève

Salle de consommation à moindre risque : des Parisiens votent contre

15.04.2013

Le conseiller d’arrondissement UMP Serge Federbusch, opposé à l’expérimentation d’une salle de consommation à moindre risque (SCMR) dans le 10e arrondissement de Paris, a organisé ce dimanche une votation populaire.

Près de 300 Parisiens (296) se sont rendus dans le café « Rapide du Nord » pour déposer leur bulletin dans l’urne. 280 voix s’y sont opposées, 16 ont voté pour.

Plusieurs sympathisants UMP ont exprimé leur opposition. « Pour qu’une telle salle fonctionne, il faut que les toxicomanes n’aient pas peur de venir, donc il ne faut pas de policiers. Le problème c’est qu’on veut installer cette salle dans un quartier déjà touché par de nombreux trafics, qui nécessite une présence policière », a affirmé Serge Federbusch.

Le maire socialiste du 10e arrondissement, Rémi Féraud, dément, soulignant qu’un renforcement des effectifs de police autour de la gare du Nord a été demandé. Il rappelle que les médecins de l’hôpital Lariboisière sont favorables au projet. « En Allemagne, chaque grande ville ou presque a une salle de consommation car c’est une réponse efficace en terme de santé publique », estime-t-il.

Aux yeux de Rémi Féraud, cette votation « est une opération de communication de l’ UMP » à but interne, dans la perspective des prochaines municipales.

 C.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 7

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter