Choléra en Haïti : l’ONU refuse l’octroi de compensations financières
Brève

Choléra en Haïti : l’ONU refuse l’octroi de compensations financières

22.02.2013

L’ONU a rejeté hier la demande d’indemnisation des victimes de l’épidémie de choléra qui sévit en Haïti depuis plus de deux ans. Son origine a été attribuée par certains experts à des Casques bleus népalais déployés dans le pays. L’épidémie de choléra a fait, depuis octobre 2010, plus de 7 700 morts et infecté plus de 620 000 personnes, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cinq mille victimes du choléra (malades ou familles de personnes décédées) exigent des Nations-Unies des centaines de millions de dollars de compensations. Le groupe d’avocats qui les représente réclame 100 000 dollars pour chaque mort, et 50 000 dollars pour chaque personne infectée. Mais l’ONU « a fait savoir aux représentants des demandeurs que cette demande n’était pas recevable au titre de la section XXIX de la Convention sur les privilèges et immunités des Nations unies » de 1946.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, « a téléphoné au président haïtien, Michel Martelly, pour l’informer de la décision prise et lui répéter que l’ONU est déterminée à éliminer le choléra en Haïti », a indiqué le porte-parole de l’organisation, Martin Nesirky. Un des avocats des plaignants, Brian Concannon, a confirmé à l’AFP que le groupe avait l’intention de déposer plainte auprès d’une « juridiction nationale », en Haïti, à New York, ou « dans un tribunal en Europe », citant la Belgique et les Pays-Bas. « Il y a toute une jurisprudence qui affirme qu’immunité ne veut pas dire impunité », a-t-il plaidé. « Le fondement de notre plainte est que l’ONU a déversé ses égouts dans la principale rivière d’Haïti ».

 S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
evenement
Focus

Après le rapport de l'Académie de pharmacie Abonné

Faut-il craindre la multiplication des autotests en accès libre en pharmacie et sur Internet ? Un rapport récent de l'Académie de pharmacie estime que seulement 3 autotests, sur les 13 disponibles, présentent un intérêt clinique pour l'orientation diagnostique des patients. Le « Quotidien » a interrogé les sociétés savantes qui, dans l'ensemble, craignent le manque d'information et le risque que... Commenter

L'OMS veut limiter les interventions médicales inutiles lors de l'accouchement

accouchement

Depuis plus de 20 ans et quel que soit le pays, les accouchements sont de plus en plus médicalisés, sans que cela soit justifié. Le recours... 4

Compensation de la hausse de la CSG pour les médecins : ce que prévoit le nouveau projet d'avenant

negos

Outre la télémédecine, la troisième séance de négociations conventionnelles, jeudi, a abordé la question de la compensation de la hausse de... 17

Accès partiel : le Parlement donne son feu vert

Le Parlement vient de ratifier définitivement deux ordonnances sur la santé dont celle qui autorise certains professionnels d'autres États... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter