Un gène humain modifie le microbiote
Brève

Un gène humain modifie le microbiote

07.01.2013

Des chercheurs écossais ont mis en évidence qu’une variation du génome humain modifie la composition de la flore intestinale. Le gène en question, appelé IRGM, pourrait ainsi jouer un rôle prépondérant sur l’équilibre du microbiote. L’équipe dirigée par le Dr Christopher Quince à l’université de Glasgow a tiré ces conclusions de l’étude de 30 gènes spécifiques sur du tissu intestinal prélevé chez 50 sujets sans antécédent gastro-intestinal.

Leurs travaux ont mis en évidence qu’une variation du gène IRGM était associée à des taux anormalement élevés de la bactérie Prevotella, à la place d’une flore dominée par une espèce bactérienne proche, Bacteroides. Pour le Pr D’Amato, un des chercheurs associés : « (...) notre étude pilote renforce l’idée que des analyses à plus grande échelle doivent être menées pour déterminer comment une variation du génome humain est associée à un microbiote spécifique ». Des études sont en cours dans le monde afin de restaurer le microbiote dans des maladies telles que l’obésité et la maladie de Crohn, où il a récemment été identifié comme anormal. Ces nouveaux résultats pourraient donner lieu à l’avenir à d’autres pistes thérapeutiques ciblant le génome humain.

Gut, publié en ligne le 7 janvier 2013.

 Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré son potentiel, la télémédecine reste « embryonnaire »

cour comptes 2

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes formule plusieurs recommandations au sujet de la télémédecine*,... Commenter

Lévothyrox : des avocats toulousains lancent une action collective contre Merck

levothyrox

Défaut d’information et préjudice d’angoisse. Voilà les deux chefs d’accusation que trois avocats toulousains comptent plaider devant le... 2

Internat : l’ophtalmologie très prisée, la médecine générale et la gériatrie à la peine

choix de postes

7 977 étudiants en médecine (CESP inclus) en ont fini avec leur choix de spécialité d’internat et de CHU d’affectation. La procédure a pris... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter