L’IGAS s’inquiète de la prostitution des mineurs
Brève

L’IGAS s’inquiète de la prostitution des mineurs

20.12.2012

Dans un rapport sur les enjeux sanitaires de la prostitution (format PDF) remis à la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) s’inquiète « tout particulièrement de la situation des jeunes mineurs qui se prostituent » et suggère le lancement d’une mission pour « apprécier l’ampleur et les caractéristiques du phénomène », « largement occulté ».

Le rapport salue le travail des associations en matière de prévention des risques mais note « une très importante diminution des crédits » qui leur sont alloués. Les interventions associatives « méritent d’être confortées et élargies pour s’adapter aux diverses formes de prostitution », préconise l’IGAS.

Ce d’autant que comme le souligne le rapport, il est de plus en plus difficile d’accéder aux publics prostitués, notamment en raison de la loi de 2003 qui a instauré le délit de racolage passif, poussant les prostituées à « se dissimuler ».

Le rapport insiste sur la nécessité de mieux connaître la prostitution « indoor », « qui se pratique à l’intérieur » (appartement, hôtel, bars, salons de massage) et qui recrute sa clientèle notamment via Internet. Le nombre total de prostitué(e)s est inconnu, les estimations allant de 20 000 et 40 000 (Office central pour la répression de la traite des êtres humains) à 400.000 (Syndicat des travailleurs du sexe).

Les seules données disponibles portent sur la prostitution de rue, qui concerne très largement « des femmes étrangères en situation irrégulière, vivant dans des conditions plus ou moins précaires ». Outre des risques inhérents à la prostitution (VIH/sida, hépatites, infections sexuellement transmissibles, ainsi que les violences), ces prostituées de rue sont touchées par « les pathologies de la précarité » : problèmes respiratoires, addictions, troubles psychiques, etc.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

AMP : le CCNE se prononce en faveur d'une ouverture à toutes les femmes

ccne

Il était très attendu depuis plusieurs années, et l'attente devenait encore plus pressante depuis l'engagement du président Emmanuel Macron... Commenter

Un généraliste jugé par l'Ordre pour des propos discriminatoires et eugénistes contre les handicapés

Hippocrate

Jugé samedi 24 juin par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de Basse-Normandie, un généraliste de Cherbourg risque la... 2

Pour le CNGE, « l’obligation vaccinale est une réponse simpliste et inadaptée »

À la suite de la possibilité envisagée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, d’étendre temporaire l’obligation vaccinale à tous les vacc... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter