La psychiatre Danièle Canarelli écope d’un an de prison avec sursis
Brève

La psychiatre Danièle Canarelli écope d’un an de prison avec sursis

18.12.2012

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné aujourd’hui à un an de prison avec sursis la psychiatre Danièle Canarelli, poursuivie pour homicide involontaire après le meurtre commis par l’un de ses patients schizophrènes.

Le 13 novembre, lors d’un procès très suivi par la profession, le procureur avait requis cette peine contre la praticienne, âgée de 58 ans, médecin à l’hôpital marseillais Edouard-Toulouse. À l’audience, celle-ci avait reconnu avoir été confrontée à un « problème de diagnostic », mais elle avait nié toute négligence dans le suivi de Joël Gaillard, meurtrier du compagnon octogénaire de sa grand-mère, Germain Trabuc. Atteint d’une psychose schizophrénique à forme « paranoïde », ce patient de 43 ans avait été jugé irresponsable pénalement pour ce meurtre. Suite à ce non-lieu, Michel Trabuc, un des fils de la victime, avait engagé une action contre l’État et contre l’hôpital, condamné en 2009 pour défaut de surveillance. Il avait également porté plainte contre tous ceux qui avaient pu faire preuve de négligence.

Dans son ordonnance de renvoi, la juge d’instruction avait souligné « des fautes multiples et caractérisées » de la psychiatre ayant « contribué au passage à l’acte violent de Joël Gaillard », qui avait commis avant le drame plusieurs agressions, dont une tentative d’assassinat.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
20.12.2012 à 13h40

« C'est scandaleux. Je pense que ces gens osant prétendre rendre justice en s'attaquant au corps médical dans ces circonstances ne comprendront leur erreur que le jour où ils ne trouveront plus de méd Lire la suite

Répondre
 
19.12.2012 à 09h18

« Scandaleux!! Psychiatre médecin chef pendant 30 ans, j'ai vécu une centaine de situations hyper angoissantes où mes collègues ou moi même signalions en vain à la justice, la police, (et obligation d Lire la suite

Répondre
 
18.12.2012 à 21h59

« La notion de non-lieu pour motif psychiatrique ne semble plus comprise qu'à la condition que quelqu'un paie tout de même. Si les psychiatres deviennent les boucs émissaires des actes de leurs patien Lire la suite

Répondre
 
18.12.2012 à 16h51

« Franchement, je suis outré par ce procès. Et le juge Burgeau qui a mis des innocents en prison dont un s'est pendu? Et tous ces juges d'application des peines qui accordent des libérations condition Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter