Homoparentalité et terrorisme : le credo du Dr Dhuicq
Brève

Homoparentalité et terrorisme : le credo du Dr Dhuicq

29.11.2012

Nicolas Dhuicq, ce député UMP qui a mis les pieds dans le plat mardi soir à l’Assemblée, lors de la discussion du projet de loi sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme, est psychiatre de formation.

C’est d’ailleurs avec cette casquette qu’il a établi dans l’Hémicycle le parallèle entre homoparentalité et terrorisme qui lui vaut ces dernières heures un pic de notoriété.

Qu’a-t-il dit ? Que « souvent, le terroriste présente ce défaut qu’il n’a jamais rencontré l’autorité paternelle : il n’a jamais eu à se confronter avec des limites et avec un cadre parental, il n’a jamais eu la possibilité de savoir ce qui est faisable ou non faisable, ce qui est bien ou mal ». Ajoutant dans la foulée, à l’adresse du gouvernement : « N’y a-t-il pas une certaine contradiction, alors que vous cherchez désespérément à reposer un cadre, à rétablir un sens, une symbolique, à soutenir, dans le même temps, un projet qui va jusqu’à rayer le mot de père du code civil ? Poussez vos cris d’orfraie, mais cela est tout à fait cohérent : vous provoquerez dans les années à venir la confusion des genres, le déni de la différence des sexes et la psychose. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
09.12.2012 à 15h48

« Ce discours est entièrement cohérent. Il ne dit pas que tous les criminels sont issus de familles homoparentales, mais que les enfants issus de ces familles, manquent des repères nécessaires à leur Lire la suite

Répondre
 
09.12.2012 à 15h35

« Peut-être aurait-il fallu parler de criminalité plutôt que de terrorisme, mais l'ensemble du discours de ce député psychiatre médecin n'exprime que des réalités indiscutables et connues de tous ceux Lire la suite

Répondre
 
02.12.2012 à 11h13

« "Tout fout le camp" et le reste suit... Arrêtons ces discours de comptoir et ces effets de tribune. On a tout entendu à propos du mariage Gay, jusqu'à ce que les psychanalystes eux-mêmes remettent l Lire la suite

Répondre
 
01.12.2012 à 15h46

« Les psychiatres sont rarement bien compris et encore plus rarement estimés par leur confrères. Les propos du Dr Dhuicq signifient probablement que ce sont le non et le nom du père qui structurent Lire la suite

Répondre
 
01.12.2012 à 10h58

« Ce collègue est un fou furieux... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 7

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 4

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter