Délit d’initié record autour d’un anticorps monoclonal testé dans la maladie d’Alzheimer
Brève

Délit d’initié record autour d’un anticorps monoclonal testé dans la maladie d’Alzheimer

21.11.2012

Les États-Unis ont porté plainte pour un délit d’initié ayant généré la somme record de 276 millions de dollars de bénéfices illicites grâce à des informations sur un médicament contre Alzheimer, le bapineuzumab* (anticorps monoclonal qui cible la protéine ß amyloïde) développé conjointement par les laboratoires Elan et Wyeth (groupe Pfizer). « Les accusations révélées ce jour décrivent des tricheries du début à la fin » autour des actions de deux laboratoires pharmaceutiques, Elan et Wyeth, « d’une ampleur qui n’a pas de précédent historique », affirme le procureur fédéral de Manhattan, Preet Bharara, dans un communiqué.

Un professeur de neurologie, Sidney Gilman, 80 ans, est poursuivi par la Commission des opérations de Bourse (SEC) et par le gouvernement américain de même que la filiale du fonds spéculatif SAC Capital Advisor (CR Intrinsic Investors) et deux conseillers financiers. Sidney Gilman, professeur de neurologie à l’école de médecine de l’université de Michigan, un spécialiste de la maladie d’Alzheimer, aurait, selon la plainte, transmis au gestionnaire de portefeuille chez CR Intrinsic, des informations confidentielles qui ont permis au fonds spéculatif de vendre 700 millions de dollars de positions sur Wyeth et Elan avant que les mauvaises nouvelles sur les essais cliniques ne fassent chuter les actions des deux groupes. Les fraudeurs ont en plus vendu à découvert des titres sur ces laboratoires, en pariant sur la baisse du titre, ce qui leur a permis non seulement d’éviter des pertes mais de faire des bénéfices. Au total, ils ont vendu pour près d’un milliard de dollars de titres d’Elan et Wyeth en une semaine. Le Pr Gilman aurait touché plus de 100 000 dollars pour ses informations. Les montants en jeu placent ce délit d’initié nettement au-dessus de l’affaire Galleon (72 millions de dollars) considéré jusque-là la plus grosse affaire de délit d’initiés jamais découverte aux États-Unis et qui avait entraîné la condamnation d’un des protagonistes à une peine record de 11 ans de prison.

* Les essais ont officiellement été arrêtés en août 2012

 Dr L. A. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Prise de têtes à la FHF ?

gruson

Le délégué général de la Fédération hospitalière de France (FHF) David Gruson pourrait quitter ses fonctions pour cause de conflit avec le... 4

Aluminium dans les vaccins : rien pour l'instant ne remet en cause la balance bénéfice risque

vaccins

« Vaccins. Le rapport qui dérange » titre en « une » « le Parisien » de ce 22 septembre. « Exclusif. D'après un rapport sérieux et inédit, b... 8

À Bourgoin-Jallieu, médecins et personnels de l'hôpital s'élèvent contre un « management destructeur »

Mercredi, une dizaine de médecins et professionnels de santé se sont donné rendez-vous devant le Centre hospitalier Pierre-Oudot de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter