TVA sur la médecine esthétique : les actes d’anesthésie non assujettis, selon le SNARF
Brève

TVA sur la médecine esthétique : les actes d’anesthésie non assujettis, selon le SNARF

19.10.2012

Le Syndicat national des anesthésistes réanimateurs de France (SNARF) s’est livré à une analyse juridique afin d’apaiser l’esprit de ses troupes. « Les anesthésistes sont inquiets sur cette histoire de TVA appliquée aux médecins et chirurgiens esthétiques, ils ne savent pas si leurs actes sont concernés, indique le Dr Michel Levy, président du syndicat. Nous avons reçu une cinquantaine d’appels en deux jours à la suite de la parution du rescrit du 27 septembre. »

D’après ce document fiscal, les médecins doivent appliquer la TVA de 19,6 % aux actes médicaux « qui ne peuvent être considérés comme des soins car ils ne poursuivent pas une finalité thérapeutique ». « Les seuls actes qui bénéficient de l’exonération de TVA sont ceux qui sont pris en charge totalement ou partiellement par l’assurance-maladie », soit « les actes de chirurgie réparatrice et certains actes de chirurgie esthétique justifiés par un risque pour la santé du patient ou liés à la reconnaissance d’un grave préjudice psychologique ou social », précise le fisc.

« Si, lors d’une chirurgie esthétique, un anesthésiste est soumis à la TVA, quid du cardiologue qui, dans pareil cadre, est amené à effectuer un bilan "cardio" préopératoire ? Tous les spécialistes de la chaîne de soins pourraient être concernés ! », argumente le Dr Levy.

Au vu du contenu du rescrit fiscal, la « position légitime » adoptée par le SNARF est la suivante : « les actes d’anesthésie, en ce qu’ils poursuivent comme thérapeutique d’accompagnement une finalité propre de lutte contre la douleur et de préservation de la santé et de la sécurité du patient opéré ne sont donc pas concernés ».

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Journée contre l'abus de drogue : le cannabis reste le produit illicite le plus consommé en France

cannabis

À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues de ce lundi 26 juin, l'Observatoire français des drogues et... Commenter

Le nombre d’IVG continue de baisser, légèrement, en France

ivg

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) s’élevait à 211 900 en France en 2016, en légère baisse pour la troisième année de... 2

Après « la honte de l’ECNi 2017 », le Pr Bergmann prône « une solution simple et efficace »

Pr Bergmann

« Plus jamais ça ». Quelques jours après l’énorme raté des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), obligeant plus de 8 000 étud... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter