Syrie : l’UNICEF lance un appel de fonds de 54 millions en faveur des réfugiés
Brève

Syrie : l’UNICEF lance un appel de fonds de 54 millions en faveur des réfugiés

28.08.2012

Alors que les combats s’intensifient en Syrie, les réfugiés affluent dans les pays frontaliers, notamment en Jordanie. Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), 17 000 personnes, dont la moitié d’enfants, ont déjà trouvé refuge dans le camp de Zaatari, dans le nord de la Jordanie, et ce flux augmente quotidiennement, avec de nouveaux arrivants. « Une augmentation significative du nombre d’arrivées a eu lieu sur le camp ce week-end, avec plus de 2 000 personnes franchissant la frontière en une seule nuit. Cela représente près du double (80 %) du dernier plus important afflux de réfugiés relevé en 24 heures », alerte l’agence onusienne. D’ici à la fin de l’année, « nous nous attendons à voir 70 000 personnes arriver sur le camp, affirme Dominique Hyde, représentante de l’UNICEF en Jordanie. Nous devons agir maintenant car ce sont les enfants qui continuent de souffrir le plus. Nous avons ainsi besoin de fonds d’urgence pour pouvoir renforcer nos interventions à plus grande échelle ».

L’agence a lancé hier un appel de fonds de 54 millions pour répondre à cette situation d’urgence. Dès cette semaine, va être organisée, en partenariat avec le Ministère de la santé jordanien et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une campagne de vaccination des enfants de moins de 5 ans qui ont manqué leur vaccination de routine. « L’augmentation du nombre d’enfants fait croître le risque d’épidémies », précise l’organisation.

Les fonds sont également destinés au soutien des enfants en détresse psychologique nécessitant un accompagnement spécifique après avoir subi des violences extrêmes en Syrie. Dix espaces « Amis des enfants » ont été ouverts pour prendre en charge les 2 500 enfants du camp. « Mais en quelques mois seulement, nous nous attendons à avoir 35 000 enfants sur le camp, c’est pourquoi nous devons mettre en place en urgence des lieux spécifiques et une assistance plus large pour protéger ces enfants », poursuit la représentante de l’UNICEF.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter