Johnny Hallyday hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre
Brève

Johnny Hallyday hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre

27.08.2012

En vacances sur l’île de Saint-Barthélemy, Johnny Hallyday a dû être transféré au CHU Pointe-à-Pitre. Dans un communiqué, le CHU précise qu’il « a été hospitalisé en réanimation où il a reçu les premiers soins ». Son état est « jugé stable ». Le chanteur « a été admis au CHU de Poine-à-Pitre-Abymes le dimanche 26 août 2012 après régulation par le SAMU de Guadeloupe par transfert sanitaire en provenance de Saint-Bathélemy ». Un nouveau transfert serait prévu, organisé « avec le concours de sa famille qui souhaite également le respect de son intimité et de sa dignité ». L’hôpital ne dit rien sur les raisons de son hospitalisation.

L’agent de la star évoque une « bronchite persistante » démentant toutes les informations faisant état de « problèmes cardiaques ». Ses proches se veulent, eux aussi, rassurants : « Les nouvelles sont très bonnes ce qui nous rassure énormément », a indiqué son fils David sur son compte twitter.

La santé du rockeur, qui vient de fêter ses 69 ans, est un sujet sensible depuis son hospitalisation en urgence aux États-Unis pour une infection consécutive à l’opération d’une hernie discale réalisée quelques jours plus tôt en France en décembre 2009. Son entourage avait alors vivement mis en cause le chirurgien qui l’avait opéré à Paris, le Dr Stéphane Delajoux. Après plus de deux ans de procédures - dont une expertise médicale - un accord avait été trouvé entre toutes les parties, le chanteur, le chirurgien et les compagnies d’assurance. Depuis le 14 mai dernier, Johnny Hallyday est de nouveau en tournée, une tournée-marathon qu’il devrait reprendre le 11 octobre pour 22 nouvelles dates après une pause estivale.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
28.08.2012 à 16h03

« Une infection bronchopulmonaire récidivante ou rebelle chez un grand fumeur ayant passé les 69 ans est évocatrice de ... »

Répondre
 
27.08.2012 à 22h57

« Bon, rien à dire.... il a du juste exagérer... en whisky, ou autre stimulant... peut-être Viagra ou autre... ou illicite... dont acte. »

Répondre
 
27.08.2012 à 21h14

« J'entends parler à la radio de "bronchite mal soignée". L'expression est un peu désagréable pour le corps médical. C'est peut être une autre façon de nommer une décompensation de BPCO ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
evenement
Focus

Après le rapport de l'Académie de pharmacie Abonné

Faut-il craindre la multiplication des autotests en accès libre en pharmacie et sur Internet ? Un rapport récent de l'Académie de pharmacie estime que seulement 3 autotests, sur les 13 disponibles, présentent un intérêt clinique pour l'orientation diagnostique des patients. Le « Quotidien » a interrogé les sociétés savantes qui, dans l'ensemble, craignent le manque d'information et le risque que... Commenter

L'OMS veut limiter les interventions médicales inutiles lors de l'accouchement

accouchement

Depuis plus de 20 ans et quel que soit le pays, les accouchements sont de plus en plus médicalisés, sans que cela soit justifié. Le recours... 4

Compensation de la hausse de la CSG pour les médecins : ce que prévoit le nouveau projet d'avenant

negos

Outre la télémédecine, la troisième séance de négociations conventionnelles, jeudi, a abordé la question de la compensation de la hausse de... 17

Accès partiel : le Parlement donne son feu vert

Le Parlement vient de ratifier définitivement deux ordonnances sur la santé dont celle qui autorise certains professionnels d'autres États... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter