Trois cas d’hypothyroïdies congénitales par surdosage maternel
Brève

Trois cas d’hypothyroïdies congénitales par surdosage maternel

26.07.2012

Des Américains rapportent dans le Journal of Pediatrics* trois cas d’hypothyroïdies congénitales par surdosage maternel en iode. Les mamans concernées ont pris jusqu’à 11 fois la dose recommandée la plus forte, soit 12,5 mg/j pendant leur grossesse ou durant l’allaitement.

Les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé sont bien inférieures : 200 à 300 µg d’iode par jour durant la grossesse pour une développement neurocognitif normal. L’Institut de médecine américain a fixé la limite normale supérieure à 1,1 µg pour les apports quotidiens maternels.

*Journal of Pediatrics, DOI 10.1016/j.jpeds.2012.05.057

Dr A.T.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Tiers payant : l'UFML Syndicat réclame une loi rectificative pour supprimer l'obligation

ufml

L'échéance légale se rapproche à grands pas et elle inquiète toujours la profession. En vertu de la loi de santé, le tiers payant est censé... 7

Temps de travail : les internes divisés sur le règlement des heures sup'

interne

Marisol Touraine avait promis l'an dernier la création d'un temps de travail additionnel (TTA) permettant à tous les internes d'être... 2

Santé des migrants : le CCNE contre toute instrumentalisation de la santé

ccne

Après le Défenseur des droits, l'Académie de médecine, et Santé publique France, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) joint sa... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter