Minocycline : restrictions d’utilisation
Brève

Minocycline : restrictions d’utilisation

13.06.2012

L’ANSM (ex-Afssaps) annonce des restrictions d’utilisation de la minocycline en raison de réactions d’hypersensibilité grave et d’atteinte auto-immune.

Le décès d’une jeune femme traitée par minocycline après la survenue d’un syndrome d’hypersensibilité a conduit l’ANSM à engager une réévaluation du rapport bénéfice/risque de toutes les spécialités à base de minocycline. Résultat : par rapport aux autres cyclines disponibles, la minocycline présente un profil de risque défavorable avec notamment le risque de survenue d’atteintes auto-immunes et de manifestations d’hypersensibilité médicamenteuse telles que des syndromes d’hypersensibilité (DRESS) de pronostic grave. Le risque de survenue et la sévérité des syndromes d’hypersensibilité semblent plus élevés chez les patients de phototype foncé (V-VI). Toutefois, la minocycline présente l’intérêt d’une activité maintenue sur des souches bactériennes résistantes aux autres cyclines.

L’ANSM considère donc que la minocycline n’a un rapport bénéfice/risque favorable que dans un cadre restrictif d’utilisaiton : « chez l’adulte ou l’enfant de plus de 8 ans, dans le traitement des infections microbiologiquement documentées des souches bactériennes résistantes aux autres cyclines et sensibles à la minocycline et pour lesquelles aucun autre antibiotique par voie orale ne paraît approprié ».

De plus, les spécialités à base de minocycline sont dorénavant soumises à une prescription hospitalière.

 Dr E. DE V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter