Le médecin poursuivi pour avoir opéré à l’hôpital sans diplôme est en règle
Brève

Le médecin poursuivi pour avoir opéré à l’hôpital sans diplôme est en règle

01.06.2012

Une enquête a été ouverte contre un médecin généraliste de l’hôpital de Sarrebourg (Moselle), suspecté d’avoir exercé pendant plusieurs années la chirurgie orthopédique sans en avoir les diplômes, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Metz. « L’enquête a été ouverte pour usurpation de titre, de diplôme ou de qualité, ainsi que pour violences sans incapacité totale de travail », a indiqué à l’AFP le procureur de Metz, Pierre-Yves Couilleau. Il est reproché au médecin généraliste d’avoir opéré environ un millier de patients, au moins de 2007 à décembre 2011, date à laquelle son absence de diplôme a été signalée à l’hôpital par le Conseil de l’ordre des médecins de Moselle. Mais, selon une plainte déposée début mai, le praticien n’a pas changé ses pratiques. « Il continue d’opérer comme avant », a indiqué à l’AFP une source proche du dossier. Le Conseil de l’Ordre de Moselle se refuse à tout commentaire. Interrogé par l’AFP, l’avocat de l’Ordre, Me Stanislas Louvel, explique toutefois que le Conseil départemental a « mené une enquête interne fin 2011 » lorsqu’il s’est aperçu que le médecin « n’était pas régulièrement inscrit ». Et début 2012, « la commission nationale a validé son titre de chirurgien orthopédique », a indiqué l’avocat. « Il y avait en effet un problème administratif, mais ça ne remet en rien les capacités professionnelles. Depuis sa régularisation, il est aujourd’hui en règle de manière parfaite avec l’Ordre départemental », a insisté Me Louvel, qui évoque « une querelle de médecins » à l’origine de l’affaire.

L’avocat d’une plaignante, Me David Martin persiste. Selon lui, le soignant mis en cause a « opéré illégalement pendant au moins cinq ans » et conteste la légitimité de l’Ordre : « On peut quand même se poser des questions: le Conseil de l’ordre est-il légitime à valider l’expérience professionnelle d’un généraliste, alors qu’elle est exercée dans le cadre d’une infraction pénale », interroge-t-il.

 Dr L. A. (selon l’AFP, article mis à jour à 15h00)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
05.06.2012 à 21h53

« Toubib or not toubib zatize qouecheun fo dire (diplôme d'anglais pas garanti) »

Répondre
 
01.06.2012 à 22h42

« Il y a certains personnages qui opèrent "sans diplôme reconnu" avec de meilleurs résultats que d'autres qui en sont bardés ! La connaissance n'engendre pas forcément le savoir faire... Mais le savoi Lire la suite

Répondre
 
01.06.2012 à 20h30

« Être ou ne pas être médecin, telle est la question… »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 7

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter