Défaut de sécurité des tables à repasser
Brève

Défaut de sécurité des tables à repasser

01.06.2012

Les tables à repasser ne sont pas suffisamment sûres, selon la Commission de sécurité des consommateurs (CSC). Des utilisateurs, mais surtout des enfants, ont été victimes d’accidents.

Entre 2004 et 2010, l’Institut de veille sanitaire (InVS) a recensé 77 accidents, chutes, coups ou coupures, ayant entraîné une hospitalisation, dans lesquels une table à repasser était en cause. Plus d’un tiers de ces accidents concernaient des enfants de moins de cinq ans. La Commission a donc fait tester en laboratoire la résistance et la stabilité de 17 modèles de tables à repasser, pour vérifier si elles respectaient la réglementation générale applicable aux produits de consommation. La CSC juge la réglementation insuffisante, car aucun texte ne concerne spécifiquement ces tables. Il en ressort que la finition des produits est insuffisante, et notamment celle des plateaux, nombreux d’entre eux ne sont pas assez stables. La CSC précise que certaines enseignes de distribution imposent un cahier des charges rédigé par les responsables de la sécurité des produits, mais que d’autres s’attachent surtout à obtenir de la marchandise au meilleur coût. Elle s’inquiète également de l’absence fréquente de consignes de sécurité.

La CSC émet trois recommandations : que soient engagés des travaux sur les normes applicables ; que les distributeurs joignent une notice d’utilisation complète ; qu’ils imposent à leurs fournisseurs un cahier des charges strict et qu’ils contrôlent la sécurité des produits.

C. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
05.06.2012 à 11h53

« Non mais je rêve... une notice d'utilisation obligatoire, histoire de préciser que ce n'est pas une table à langer... Il suffit de mettre sur l'étiquette du produit "interdit aux imbéciles " »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

AMP : le CCNE se prononce en faveur d'une ouverture à toutes les femmes

ccne

Il était très attendu depuis plusieurs années, et l'attente devenait encore plus pressante depuis l'engagement du président Emmanuel Macron... Commenter

Un généraliste jugé par l'Ordre pour des propos discriminatoires et eugénistes contre les handicapés

Hippocrate

Jugé samedi 24 juin par la chambre disciplinaire de l'Ordre des médecins de Basse-Normandie, un généraliste de Cherbourg risque la... 2

Pour le CNGE, « l’obligation vaccinale est une réponse simpliste et inadaptée »

À la suite de la possibilité envisagée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, d’étendre temporaire l’obligation vaccinale à tous les vacc... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter