La génétique influe sur le sevrage tabagique
Brève

La génétique influe sur le sevrage tabagique

31.05.2012

Il existe un profil génétique associé à des difficultés d’arrêt du tabagisme. Les personnes qui ont les formes les plus à risque d’un ensemble de gènes de récepteurs nicotiniques connus pour contribuer à la dépendance tabagique, présentent plus de difficultés à s’arrêter et à maintenir l’abstinence. Une étude clinique menée par Li-Shiun Chen (Saint Louis, États-Unis) le montre. Cela dit, les résultats montrent aussi que les médicaments utilisés pour le sevrage augmentent la probabilité d’abstinence dans ce groupe à haut risque, qui se trouve multipliée par trois comparativement à des personnes du même profil génétique sous placebo.

« American Journal of Psychiatry », 30 mai 2012.

 Dr BÉ. V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... Commenter

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... Commenter

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter