Faim et malnutrition touchent une personne sur sept dans le monde
Brève

Faim et malnutrition touchent une personne sur sept dans le monde

30.05.2012

Près d’un être humain sur 7 souffre de sous-alimentation a indiqué José Graziano da Silva, le directeur général de l’organisation onusienne pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ce constat, établi en amont du sommet sur le développement durable qui se tiendra du 20 au 22 Juin à Rio de Janeiro (Brésil), devrait orienter le cours des discussions. Le développement ne pourra être durable que si la faim et la malnutrition sont éradiquées, a indiqué la FAO. « Le Sommet de Rio nous offre une occasion unique d’examiner la convergence entre les programmes de sécurité alimentaire et de durabilité pour garantir la réalisation de ces objectifs » a estimé M. da Silva, qui veut faire de la quête de la sécurité alimentaire « le fil conducteur » du Sommet Rio+20 (en référence à la conférence internationale de rio sur l’environnement et le développement de 1992). « Il est capital d’améliorer les systèmes agricoles et alimentaires si l’on veut créer un monde plus sain, tant pour les individus que pour les écosystèmes », peut-on lire dans le rapport intitulé « Vers l’avenir que nous voulons ».

La FAO préconise des systèmes de consommation et de production alimentaires qui aboutissent à « plus avec moins » : « Nous devons passer à des régimes alimentaires nutritifs ayant une empreinte écologique mineure, et réduire les pertes et gaspillages d’aliments tout au long de la filière alimentaire ».

Concrètement, la production doit éviter l’appauvrissement des sols, eaux et nutriments, les émissions de gaz à effet de serre, la pollution et la dégradation des écosystèmes naturels. Quant à la consommation, l’enjeu est de réduire les pertes et gaspillages alimentaires, qui s’élèvent à 1,3 Milliard de tonnes par an à l’échelle mondiale, soit plus de 10 % des apports caloriques mondiaux. Autant d’urgences pour un monde qui devrait compter en 2050, 9 Milliards d’habitants ... parmi lesquels 300 millions pourraient souffrir de faim chronique.

 C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
31.05.2012 à 19h09

« Et en France, combien bientôt ? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter