Paludisme : de « bonnes chances » de confiner les résistances à l’artémisinine, selon l’OMS
Brève

Paludisme : de « bonnes chances » de confiner les résistances à l’artémisinine, selon l’OMS

24.04.2012

Dans un article publié début avril dans le « Lancet », une équipe de chercheurs a mis en garde contre les risques liés à la dissémination à large échelle de parasites résistants à l’artémisinine, traitement clé du paludisme. Détectées depuis au moins 8 ans le long de la frontière de la Thaïlande et de la Birmanie les résistances du plasmodium falciparum, ont également été identifiées dès 2009 à l’ouest du Cambodge, faisant craindre une possible expansion de ces parasites en Asie puis en Afrique. Si la situation est inquiétante, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a organisé cette semaine une conférence à Bangkok (Thaïlande) pour discuter de la question avec les acteurs de la région, considère qu’il n’y a pas encore de raison de s’alarmer. « Nous pensons que les deux émergences sont totalement indépendantes », déclare le Dr Pascal Ringwald, coordinateur du programme paludisme de l’OMS. « Le premier foyer de résistance est apparu il y a huit ans et jusqu’ici, nous n’avons pas trouvé de résistance à l’artémisinine en dehors de la région du Mékong », explique-t-il. L’OMS recommande malgré tout d’accélérer les efforts de confinement (diffusion de moustiquaires et de médicaments efficaces, désinsectisation et généralisation de tests rapides de diagnostic). En tenant compte de cette situation et « avec les activités de confinement, je pense que nous avons de bonnes chances de garder (cette résistance) dans la région », à moins qu’elle n’apparaisse indépendamment ailleurs, poursuit le Dr Ringwald. D’autre part, le fait que les parasites soient résistants à l’artémisinine n’empêche pas les patients d’être soignés, insiste-t-il. Ce médicament est utilisé en association avec d’autres et la résistance allonge actuellement d’un ou deux jours la durée de guérison normale, autour de 24 heures.

D. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, médecin humanitaire, a été promu au rang d'officier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier. Aujourd'hui, il... 22

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment des villes moyennes font reculer les déserts

Abonné
Villes moyennes

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter