Les diabétiques hongrois non observants seront punis
Brève

Les diabétiques hongrois non observants seront punis

23.04.2012

Pour réduire les dépenses de santé, le gouvernement conservateur hongrois vient de décider, par un décret paru dans le « Journal officiel » ce lundi, que les diabétiques qui n’observeraient pas strictement leur régime n’auraient pas accès aux meilleurs traitements subventionnés. Pour le savoir, les malades (500 000 en Hongrie) devront se soumettre chaque trimestre, à partir du 1er juillet, à un test sanguin spécifique contrôlant leur consommation d’hydrates de carbone. Si leur taux de glucose dépasse 2 fois dans l’année les limites fixées par décret, ils se verront interdire l’accès à l’insuline analogue, et devront se contenter de traitements à base d’insuline humaine moins performants, et provoquant plus d’effets secondaires. La subvention de l’État sera en outre réduite. « Pour les diabétiques assujettis à des traitements intensifs, l’utilisation du médicament n’est financièrement justifiable à long terme seulement si la concentration de glucose reste conforme aux valeurs stipulées par le décret », peut-on lire dans le « J. O. » Seuls les mineurs et les personnes souffrant d’une forme sévère de diabète seront exemptés de la sanction.

Le gouvernement de Viktor Orban a de son côté justifié ce décret en février dernier en déclarant que « les médicaments des diabétiques coûtaient 30 milliards de forints (100 millions d’euros) et qu’il était inutile de gaspiller l’argent des contribuables pour des gens qui ne coopéraient pas avec leur médecin ».

Le député socialiste Andras Nemény avait répondu en condamnant la « politique sociale du gouvernement synonyme de misère pour les pauvres ».

Le premier journal hongrois « Nepszabadsag » a dénoncé immédiatement ce lundi la punition des « diabétiques fautifs », qui, loin d’être indisciplinés, ne peuvent pas financièrement acheter les aliments diététiques modernes.

 C. G. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Debat jeunes

Spécial jeunesQuand la génération Y refait le monde médical

Conditions de travail, démographie, accès aux soins, numérique… Invités à un débat exceptionnel du « Quotidien », les sept leaders des syndicats de carabins, d'internes et de jeunes médecins se sont prêtés au jeu sans tabou ni langue de bois. Commenter

Spécial jeunesÀ la chasse aux idées reçues sur les jeunes médecins

JEUNES LEAD

Les différences générationnelles sont propices à l’éclosion de clichés en tout genre. Et si les jeunes médecins ne sont pas sans idées... Commenter

Spécial jeunesComment les jeunes s’imaginent dans 10 ans ? 6 étudiants en médecine se confient

Spécial jeunes - Comment les jeunes s’imaginent dans 10 ans ? 6 étudiants en médecine se confient-0

Médecin hospitalier, libéral, en solo ou en groupe… ? « Le Quotidien » a demandé à six étudiants en médecine de raconter comment ils... Commenter

Spécial jeunesCe que les jeunes médecins veulent en priorité ? Sept leaders prennent position

Spécial jeunes - Ce que les jeunes médecins veulent en priorité ? Sept leaders prennent position-0

Comment améliorer l’exercice de la médecine dans les prochaines années ? Le « Quotidien » a posé la question aux représentants syndicaux... 9

Trois jours sous pressionECNi 2019 : c'est parti pour 9 336 candidats !

ecni

Les traditionnelles ECN sur tablette démarrent ce lundi. La dernière édition de cet examen très anxiogène pour les jeunes est prévue en... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter