Revenus : les radiologues jugent les résultats 2010 « inquiétants »
Brève

Revenus : les radiologues jugent les résultats 2010 « inquiétants »

18.04.2012

Alors que la CARMF (Caisse autonome de retraite des médecins de France) vient de publier les chiffres des revenus des médecins libéraux pour 2010, la FNMR (Fédération nationale des médecins radiologues) tire le signal d’alarme. « Contrairement à la hiérarchie des revenus de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), qui place les radiologues en tête, ceux-ci se situent en 4e position », affirme le syndicat.

Selon les chiffres de la CARMF, le revenu moyen des radiologues de secteur I n’a en effet progressé que de 0,97 % (contre 2,7 % pour l’ensemble des spécialistes de secteur I), « soit nettement moins que l’inflation », déplore la FNMR. Quant aux radiologues de secteur II, leurs revenus ont baissé de 0,85 % (contre une hausse de 3,6 % pour l’ensemble des spécialistes de secteur II).

Des chiffres qualifiés d’« inquiétants » par le syndicat qui rappelle que « les investissements lourds en imagerie médicale sont réalisés par les radiologues eux-mêmes ». Il prévient les pouvoirs publics que « la profession ne pourra plus tenir longtemps après cinq plans annuels d’économies successifs se traduisant par des baisses de la valeur des actes ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
19.04.2012 à 12h16

« A l'instar de la biologie, il ne restera plus d'ici à 10 ans que des radiologues regroupés sur des plateaux techniques lourds. »

Répondre
 
19.04.2012 à 11h10

« A noter les -18,72% des médecins biologistes !!! Si les radiologues “s’inquiètent” des -0.86% du secteur II et des +0.97% du secteur I, que doivent dire les biologistes ? Merci ? A qui ? Réforme de Lire la suite

Répondre
 
19.04.2012 à 07h44

« Les grands groupes de radiologies comptant plusieurs sites d'imagerie en coupe survivront, mais les cabinets de proximité composés d'un ou deux radiologues au plus sont déjà irrémédiablement condamn Lire la suite

Répondre
 
18.04.2012 à 20h42

« Pour la chirurgie, les tarifs sont bloqués depuis 30 ans. Donc plus que 25 ans a attendre. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dr Patrick Gasser (UMESPE) : « La revalorisation d'un ou deux euros, c'est obsolète »

Abonné
Gasser

La branche spécialiste de la CSMF (UMESPE) organise samedi les premiers États généraux de la médecine spécialisée à Paris. Centres... 1

La prévalence du tabagisme en forte baisse chez les médecins généralistes

tabac

« Contrairement à ce qui est observé en population générale, la prévalence du tabagisme est en forte baisse parmi les médecins généralistes,... 3

Greffe totale de peau : le Pr Mimoun revient sur l'exploit de Saint-Louis

greffe peau

C'est la première fois qu'une telle surface de peau, la quasi-totalité du corps, est remplacée par une greffe à partir d'un jumeau... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter