Un chirurgien suspendu pour avoir enlevé un rein sain
Brève

Un chirurgien suspendu pour avoir enlevé un rein sain

22.03.2012

L’Agence régionale de santé (ARS) a annoncé qu’un chirurgien a été suspendu pour cinq mois après avoir enlevé par erreur un rein sain à une patiente opérée dans une clinique privée de Strasbourg. Le médecin officiant à la clinique Sainte-Anne. Le directeur général de l’ARS a estimé que le praticien exposait ses patients « à un danger grave », a expliqué une porte-parole de l’ARS, confirmant une information du quotidien « Les Dernières Nouvelles d’Alsace » (DNA). Le 13 mai, le chirurgien a effectué « une néphrectomie pour une tumeur. Il y a eu une erreur de côté ayant conduit à l’ablation du rein sain », a précisé l’ARS, qui a été avertie de l’incident le jour même. L’agence a aussitôt lancé une mission d’inspection « pour faire le point sur le déroulement des événements », conduisant à la suspension immédiate du médecin pour une durée maximale de cinq mois. Dans un entretien, le médecin suspendu reconnaît sa responsabilité expliquant son erreur par de « mauvaises informations dans le dossier » de la patiente et « l’absence de radio le jour de l’opération. » Le chirurgien explique dans le DNA : « Je n’ai pas rattrapé un enchaînement, une cascade d’événements, répète le Dr G. Mais je ne me cache de rien du tout, je suis responsable de l’opération, la principale erreur est l’absence de radio le jour de l’opération. » Le chirurgien a déjà été impliqué dans une erreur médicale lors d’une opération ayant coûté la vie à un jeune homme de 18 ans dans un hôpital de Reims. Lors de son arrivée à la clinique strasbourgeoise en mai 2010, ses collègues avaient émis un avis unanimement défavorable à son intégration en raison de cette affaire, a indiqué l’ARS à l’AFP. Le chirurgien peut faire appel de sa suspension devant le tribunal administratif. La chambre disciplinaire du Conseil de l’ordre des médecins du Bas-Rhin devra se prononcer dans les cinq mois sur d’éventuelles sanctions.

 Dr L. A. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 10

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter