Bébé secoué : un père condamné à 5 ans de prison après la mort de sa fille
Brève

Bébé secoué : un père condamné à 5 ans de prison après la mort de sa fille

22.03.2012

Un père de famille a été condamné hier à cinq ans de prison dont trois avec sursis, pour avoir secoué sa fillette de 15 mois, décédée des suites de ses lésions. L’homme de 43 ans comparaissait devant la cour d’assises des Yvelines, sa peine a par ailleurs été assortie d’une mise à l’épreuve, qui comprend notamment une obligation de soins. Les faits se sont déroulés en août 2005, la fillette avait été admise à l’hôpital pour un hématome au niveau de la tête. Une autopsie du corps de l’enfant avait révélé que la fillette avait été victime du syndrome du bébé secoué.

Trois jours avant le décès de l’enfant, les parents, qui étaient séparés et se partageaient la garde, avaient porté plainte, accusant une voisine du père, à qui il avait confié le bébé à deux reprises début août 2005. Placée en garde à vue, la baby-sitter occasionnelle avait nié, déclarant aux enquêteurs avoir remarqué que le bébé était amorphe et qu’il chutait. Les parents avaient été à leur tour interpellés. En fin de garde à vue, le père avait avoué un geste de colère le matin du 6 août. La tête de la fillette avait alors heurté le sol et le père a reconnu l’avoir ensuite secouée durant environ trois minutes pour la calmer.

L’homme, serveur et ayant déjà un enfant issu d’une précédente union, était revenu sur ses déclarations au cours de l’instruction, mettant à nouveau en cause sa voisine. Selon l’accusation, le père avait refusé d’emmener l’enfant chez le médecin, soutenant qu’elle était normale, alors que ses proches avaient noté un changement du comportement du bébé.

C. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Au centre d'hébergement d'urgence d'IvryLa médecine au chevet des femmes et enfants exilés

Abonné
centre 3

Qu'est-ce qu'un accueil inconditionnel et digne ? Où la médecine se fait sans contrôle, où l'accès au droit est humain ? Le pôle santé, et... Commenter

Entaille dans la liberté d'installation : les petits hôpitaux préconisent une « obligation à servir » de 3 à 5 ans

liberte installation

Suppression partielle de la liberté d'installation, maillage renforcé du territoire en centres de santé… La Coordination nationale des... 23

Vaccins obligatoires : l'extension votée en commission malgré deux amendements de suppression

vaccin

Les députés ont voté mercredi, en commission des Affaires sociales, l'extension des obligations vaccinales pour les jeunes enfants à partir... 18

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter