Grippe saisonnière : le ministère de la Santé rappelle quelques règles
Brève

Grippe saisonnière : le ministère de la Santé rappelle quelques règles

28.02.2012

« La France devrait connaître, dans les prochains jours, son pic épidémique de grippe saisonnière », déclare le ministère de la Santé qui fait un point sur la situation. L’épidémie actuelle est principalement due à la circulation de la souche A(H3N2) « qui peut entraîner des complications sévères chez les personnes fragiles comme les personnes âgées ou les enfants de moins de 1 an », précise le ministère.

Après la polémique soulevée par le Dr Patrice Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF), les autorités soulignent : « Les professionnels de santé, et notamment ceux en contact régulier avec des personnes âgées résidant en collectivités ont été sensibilisés à la plus grande vigilance. De même, les établissements de santé sont mobilisés pour mettre en œuvre les réponses adaptées lorsqu’il existe des tensions sur l’offre de soins. » Il faut également « rappeler le rôle primordial des médecins traitants, pharmaciens et infirmier(e)s notamment, dans le relais de l’information et la prise en charge des cas de grippe, pour ne pas saturer les services d’urgences », poursuivent-elles.

Les mesures d’hygiène simples sont aussi rappelées « même si la vaccination reste la meilleure protection contre la grippe, notamment chez les professionnels de santé et les personnes à risque », indique le ministère. Dès le début des symptômes, les personnes malades devront, limiter leurs contacts avec d’autres personnes et en particulier les personnes à risque ou fragile et éventuellement porter un masque chirurgical en leur présence ; se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou à défaut avec une solution hydroalcoolique ; se couvrir la bouche et le nez à chaque fois qu’elles toussent ou éternuent ; se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique. De même, les personnes de l’entourage d’un malade doivent éviter les contacts rapprochés avec ces dernières si elles sont à risque, se laver régulièrement les mains et notamment après tout contact avec le malade ou le matériel utilisé par le malade et enfin, de nettoyer les objets couramment utilisés par celui-ci. Enfin, « les proches de personnes fragiles, notamment âgées, sont appelées à prendre régulièrement de leurs nouvelles », conclut le ministère.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, médecin humanitaire, a été promu au rang d'officier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier. Aujourd'hui, il... 22

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment des villes moyennes font reculer les déserts

Abonné
Villes moyennes

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter