Recherche sur la personne : la loi définitivement adoptée
Brève

Recherche sur la personne : la loi définitivement adoptée

22.02.2012

Le Parlement a adopté définitivement hier soir, par un vote du Sénat, une loi relative aux recherches médicales sur la personne humaine, visant à simplifier les démarches des chercheurs. La proposition de loi, déposée en janvier 2009 à l’Assemblée nationale par le député (Nouveau Centre) Olivier Jardé, a fait finalement consensus entre sénateurs et députés qui ont mis au point, en commission mixte paritaire, une version commune adoptée à l’unanimité le 26 janvier par les députés.

Le vote du Sénat constituait la dernière étape du processus. Le texte distingue trois types de recherches en fonction du niveau de risque pour les personnes : les recherches « interventionnelles » avec risque, les recherches « visant à évaluer les soins courants » ne comportant que des risques négligeables et enfin les recherches « observationnelles » avec suivi de cohortes de malades. Le texte prévoit que toutes ces recherches seront soumises à l’autorisation préalable d’un comité de protection des personnes.

Pour les recherches interventionnelles avec risque, les obligations ne sont pas modifiées : il faudra toujours le consentement écrit du patient. Les recherches interventionnelles sans risque exigeront une information du patient plus complète, son consentement et les exigences de compétences de l’équipe de recherche seront renforcés. Enfin, les participants aux recherches observationnelles devront dorénavant recevoir une information préalable avec la possibilité de s’opposer à la recherche.

 S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 3

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter