Ordonnances : l’Assurance-maladie lance le processus de dématérialisation
Brève

Ordonnances : l’Assurance-maladie lance le processus de dématérialisation

01.12.2011

Avec 500 millions d’ordonnances papier qui leur sont remises annuellement par les patients, les pharmaciens doivent faire face à une procédure lourde de stockage puis d’envoi aux CPAM. L’Assurance-maladie, qui rappelle que plus de 99 % des officines sont équipées en moyens de télétransmission, souhaite alléger la procédure et parvenir à terme à une dématérialisation complète de leur flux.

Une première expérimentation a débuté en 2010, grâce à laquelle près de 900 officines numérisent déjà les ordonnances et les envoient régulièrement aux CPAM sous forme de CD-Rom. Mais depuis le 14 novembre et la signature d’un avenant à la convention pharmaceutique, cette dématérialisation franchit une étape en se généralisant à l’ensemble des officines. Quelques pharmacies testent actuellement le nouveau dispositif qui prévoit que les pharmaciens, après les avoir scannées, envoient les ordonnances à la CPAM en temps réel, sous les yeux du client présent dans l’officine. L’avenant prévoit le versement aux officines d’une aide (autour de 400 euros par an) pour l’achat des scanners et la mise à jour des logiciels. L’Assurance-maladie espère avec ce dispositif réduire de moitié le flux des ordonnances papier (qui représentent chaque année plus de 400 km de dossiers linéaires), et économiser 400 équivalents temps plein dans ses CPAM.

À terme, précise l’Assurance-maladie, « la dématérialisation totale de la prescription, via la prescription électronique, constitue l’objectif ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter