Interdiction de la GBL, précurseur de la « drogue du viol »
Brève

Interdiction de la GBL, précurseur de la « drogue du viol »

08.09.2011

Le ministère de la Santé a décidé d’interdire par arrêté (daté du 2 septembre, publié au « Journal officiel » du 8) l’offre et la cession au public de la gamma-butyrolactones (GBL) et du 1,4 butanediol (1,4 BD), deux précurseurs du GHB (gamma-hydroxybutyrate), encore appelé « drogue du viol », classé comme stupéfiant en 1999. L’interdiction concerne la GBL et le 1,4 BD en tant que matières premières mais aussi les produits manufacturés en contenant une concentration supérieure à 10 % et/ou d’un volume de plus de 100 ml. Les contrevenants risquent jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende.

La GBL est un produit chimique liquide très utilisé comme solvant et entrant notamment dans la composition de diverses solutions nettoyantes. L’interdiction était recommandée par l’Agence française de sécurité (AFSSAPS) en raison d’une augmentation significative de consommation à des fins récréatives et de cas graves d’intoxication et de dépendance.

Ainsi, entre 2005 et 2009, 177 cas d’intoxication à la GBL ont été identifiés en France par le réseau de toxicovigilance (centres antipoison et de toxicovigilance) et le réseau d’addictovigilance. Et entre octobre 2009 et avril 2011, 34 nouveaux cas ont été notifiés, dont 28 intoxications aiguës, avec un décès. La majorité des ingestions volontaires, souligne le ministère, entraînent des troubles respiratoires, des troubles de la conscience, une perte de connaissance et une altération des fonctions vitales pouvant aller jusqu’au coma et au décès.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn attaque ses rendez-vous avec les médecins… en commençant par les signataires de la convention

buzyn

Faut-il y voir un premier signe politique ? La nouvelle ministre de la Santé entame ce mardi une série d'entretiens bilatéraux avec les... Commenter

Tatouages : une consultation pour prendre en charge les complications ouvre à l’AP-HP

tatouage

Une consultation consacrée à la prise en charge des complications associées aux tatouages a ouvert à l’hôpital Bichat-Claude Bernard... Commenter

Mutuelles, réseaux de soins : le Dr Accoyer accuse Richard Ferrand de conflit d'intérêts et essuie les critiques d'En Marche !

Benjamin Griveaux, porte-parole d'En marche ! et candidat aux législatives, a dénoncé dimanche « des mensonges » après les accusations de... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter