Pollens d’ambroisie : risque moyen à très élevé
Brève

Pollens d’ambroisie : risque moyen à très élevé

02.09.2011

« Même si la météo se dégrade, les conditions sont favorables à la pousse des ambroisies, à la production et à la dispersion des grains de pollens », indique le dernier bulletin du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Le risque associé sera moyen à très élevé sur toutes les zones d’infestation, du Nivernais au Gard, avec un maximum sur le Rhône, le nord de l’Isère, l’Ain et la Drôme. « Attention aux zones de Bourges, Ruffec, Angoulême », prévient le RNSA.

Quant aux pollens présents sur le nord-est du pays, ils ne sont pas majoritairement d’origine locale ; « le risque allergique associé est donc nul à très faible ».

Il est encore temps d’arracher afin de prévenir la grenaison, responsable de la propagation de la plante.

 Dr E. DE V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré son potentiel, la télémédecine reste « embryonnaire »

cour comptes 2

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes formule plusieurs recommandations au sujet de la télémédecine*,... Commenter

Lévothyrox : des avocats toulousains lancent une action collective contre Merck

levothyrox

Défaut d’information et préjudice d’angoisse. Voilà les deux chefs d’accusation que trois avocats toulousains comptent plaider devant le... 2

Internat : l’ophtalmologie très prisée, la médecine générale et la gériatrie à la peine

choix de postes

7 977 étudiants en médecine (CESP inclus) en ont fini avec leur choix de spécialité d’internat et de CHU d’affectation. La procédure a pris... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter