Près d’un tiers des hospitalisés pour brûlures sont des moins de 5 ans
Brève

Près d’un tiers des hospitalisés pour brûlures sont des moins de 5 ans

01.09.2011

En 2009, en France métropolitaine, le nombre d’hospitalisations pour brûlures s’élevait à 11 984, selon l’étude que publie l’Institut de veille sanitaire (A. Rigou et B. Thélot)* d’après les données du PMSI. Dans 31 % des cas, il s’agit d’enfants de 0 à 4 ans. Avec une incidence brute de 60 pour 100 000, contre 14,1 pour l’ensemble des brûlures.

Sur les 8 825 patients concernés résidant en métropole, 65 % étaient des hommes. Dans 5 % des cas, les brûlures étaient graves et dans 2,3 % mortelles (208 décès, dont 144 survenus chez des plus de 50 ans).

Les parties du corps les plus fréquemment lésées étaient le poignet et la main (19 %), la tête et le cou (18 %), le tronc (13 %), la hanche et le membre inférieur hors cheville et pied (13 %). Sans surprise, le nombre de patients victimes de brûlures est plus important pendant l’été (36 % touchés de mai à août), mais les enfants jusqu’à 1 an et les plus de 50 ans ont été plus fréquemment brûlés entre novembre et avril.

La même étude, réalisée pour la première fois en 2008, avait donné à peu près les mêmes résultats (12 778 séjours pour brûlures, 33 % de 0-4 ans, 194 décès dont 135 de personnes de plus de 50 ans). Des résultats qui, soulignent les auteurs, montrent l’importance de développer des actions de prévention, surtout en ce qui concerne les enfants à partir du moment où ils commencent à marcher et les personnes âgées. Les mesures réglementaires sont également importantes, comme celles qui limitent la température de l’eau chaude (2005) ou imposent la présence d’un détecteur de fumée dans tous les logements avant le 8 mars 2015.

* Étude téléchargeable sur le site de l’Institut, www.invs.sante.fr.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Après le calvaire des ECNi, les étudiants demandent des comptes

ecni

8 900 candidats ont dû plancher pendant la journée de secours après l'annulation de deux sessions des ECNi. Les carabins soupçonnent des... 3

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... 1

Santé mentale, 3e cycle : les internes présentent leurs doléances au ministère

buzyn

L'Intersyndicat national des internes (ISNI) a rencontré ce vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn et son cabinet afin de faire le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter