Les Ordres des professions de santé à la rescousse de l’Ordre infirmier
Brève

Les Ordres des professions de santé à la rescousse de l’Ordre infirmier

31.08.2011

En pleine débâcle financière à la suite des erreurs de gestion de la précédente équipe, et du refus d’une bonne part des professionnels d’y adhérer, le Conseil national de l’Ordre des infirmiers vient de recevoir le soutien appuyé des autres Ordres des professions de Santé. Les Ordres des médecins, des pharmaciens, des sages-femmes et des chirurgiens-dentistes cosignent en effet un document dans lequel ils rappellent tout d’abord que « des erreurs de gestion ont mis l’Ordre des infirmiers dans une situation financière périlleuse ». Le communiqué assure ensuite que cette institution est « plus que jamais indispensable en tant que garant du respect de la déontologie et de la qualité de l’offre de soins ». « Est-il nécessaire de rappeler, s’interrogent les Ordres de ces professions de santé, le rôle essentiel, incontournable, de ces nombreux professionnels, dévoués aux soins et aux relations avec les malades ? »

Le communiqué assure également que le plan de restructuration proposé par les élus actuels de l’Ordre des infirmiers devrait en « assurer la pérennité et l’indépendance ». En conclusion, le manifeste de soutien en appelle à « l’appui des pouvoirs publics et des organismes financiers pour la mise en œuvre de ce plan ».

L’Ordre infirmier, mis en place en 2009, a traversé diverses tempêtes depuis sa création. Structures disproportionnées, refus d’une bonne part des infirmiers d’y adhérer, créances et dettes diverses ont contraint Dominique Le Bœuf, première présidente de cette jeune institution, à passer la main le 8 juillet dernier.

Son successeur par intérim, David Vasseur, confronté à un refus des banques d’apporter un soutien financier à l’Ordre, a présenté sa démission 15 jours plus tard, un geste qui a poussé ces banques à accorder à l’institution le soutien qu’elles lui refusaient auparavant.

Le nouveau président par intérim, Didier Borniche, assure sur le site de l’Ordre infirmier, qu’« en septembre, l’Ordre va réduire drastiquement ses dépenses en mutualisant les ressources logistiques et humaines à tous les niveaux ».

Un nouveau président et un nouveau bureau devraient être élus au cours du mois de septembre.

 H. S. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
01.09.2011 à 11h25

« Pourquoi soutenir un ordre dont les professionnels concernés ne veulent pas ? »

Répondre
 
31.08.2011 à 19h08

« Les médecins qui veulent sauver l'Ordre des infirmiers, je crois rêver. Ils se plaignent de leur propre ordre. (...) C'est une entité dont nous ne voulons pas, on a vu comment Dominique Le bœuf avai Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter