Décès de nouveau-nés dans le monde : des progrès très insuffisants
Brève

Décès de nouveau-nés dans le monde : des progrès très insuffisants

31.08.2011

Le nombre de décès néonatals (dans les quatre semaines suivant la naissance) est en baisse dans le monde – 3,3 millions en 2009 contre 4,6 millions en 1990 – mais leur proportion parmi les décès d’enfants avant l’âge de 5 ans est en hausse, de 37 à 41 %. Et près de 99 % de ces décès concernent les pays en développement. Ces chiffres proviennent d’une étude menée par des chercheurs de l’OMS, de Save the Children et de la London School of Hygiene et Tropical Medicine, publiée dans « PLoS Medicine ».

Les trois quarts des décès néonatals sont attribuables à trois causes : la prématurité (29 %), l’asphyxie (23 %) et les infections graves, comme septicémie et pneumonie (25 %). Deux tiers au moins de ces décès seraient évitables, selon un communiqué de l’OMS, si ceux qui en ont besoin bénéficiaient des programmes existants. La survie du nouveau-né est négligée, souligne l’organisation. De fait, les investissements en faveur de la santé des femmes et des enfants ont davantage bénéficié aux mères (survie augmentée de 2,3 % par an) et aux moins de 5 ans (2,1 %) qu’aux nouveau-nés (1,7 %).

La moitié des décès surviennent dans 5 pays à la population dense : l’Inde (900 000 morts par an, 28 % du total mondial), Nigeria, Pakistan, Chine, République démocratique du Congo. Et c’est en Afrique que les progrès sont les plus lents, avec une réduction de la mortalité néonatale de seulement 1 % par an. Au rythme actuel, note l’OMS, il faudrait au continent plus de 150 ans pour atteindre les niveaux de survie néonatale des États-Unis ou de la Grande-Bretagne.

« Des millions d’enfants pourraient être sauvés car on dispose d’interventions d’un bon rapport coût-efficacité et dont on sait qu’elles permettent de prévenir les principales causes de décès néonatal », résume le Dr Joy Lawn, de Save the Children.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 6

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter