La mairie de Paris accorde une subvention exceptionnelle au Samusocial
Brève

La mairie de Paris accorde une subvention exceptionnelle au Samusocial

25.07.2011

Moins d’une semaine après la démission de Xavier Emmanuelli de la présidence du Samusocial de Paris, en signe de protestation contre l’étranglement budgétaire que subit l’institution, le maire de Paris, Bertrand Delanoë annonce une subvention exceptionnelle. Elle doit permettre « de financer la mise à l’abri humanitaire immédiate de la centaine de familles réfugiées dans les services d’urgence des hôpitaux » (une étude de l’AP-HP recensait en effet, entre le 15 mai et le 4 juillet, 111 familles ayant trouvé un toit pour la nuit aux urgences).

Concrètement, la mairie de Paris s’engage à rembourser les dépenses que le Samusocial de Paris aura consacrées à l’hébergement pendant 2 mois, en attendant que le secrétaire d’État chargé du logement, Benoît Apparu, mette en place une solution annoncée comme pérenne. « L’État, qui a l’obligation légale d’accueillir inconditionnellement toute personne sans solution d’hébergement, s’est rendu responsable de cette crise en réduisant considérablement le budget du Samusocial et en décidant la suppression de 5 000 nuitées hôtelières par jour dédiées aux familles sans-abri », accuse Bertrand Delanoë dans un communiqué.

En rappelant que « la Ville de Paris ne devrait pas avoir à se substituer à l’État », le maire espère infléchir la décision du gouvernement, qui consiste à remplacer les places d’hôtel par des places de logement, « d’ici à la fin de l’année », selon Benoît Apparu. Bertrand Delanoë demande ainsi, « une nouvelle fois, de rétablir immédiatement les crédits nécessaires au bon fonctionnement du Samusocial ».

C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 24

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 23

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter