Tatouages temporaires : attention à la couleur du henné
Brève

Tatouages temporaires : attention à la couleur du henné

19.07.2011

En cette période estivale, les Hôpitaux de Lyon appellent à la plus grande vigilance concernant les tatouages temporaires au henné. Si à l’état pur (teinte marron ou orange), ce produit est inoffensif, l’ajout illégal de paraphénylène diamine (PPD), destiné à obtenir une teinte plus foncée (henné noir) et augmenter la longévité du tatouage, peut engendrer de violentes réactions allergiques.

Les allergies peuvent apparaître « en moyenne 9 jours après le tatouage » sous la forme « d’un eczéma reproduisant le motif du dessin tracé au henné ». Ces réactions peuvent s’étendre à la zone avoisinante du tatouage, « voire se généraliser à tout le corps », exigeant parfois « une intervention médicale d’urgence, voire une hospitalisation », rappelle le service d’allergologie et d’immunologie clinique du Centre hospitalier Lyon Sud, qui traite un ou deux cas par mois en moyenne, davantage en période estivale. « À plus long terme, ces réactions peuvent laisser des cicatrices indélébiles et s’accompagner d’allergies croisées » (teintures capillaires, caoutchoucs teintés, médicaments, colorants vestimentaires…). Les allergologues de l’établissement recommandent aux personnes souhaitant réaliser un tatouage temporaire d’exiger que le mélange de henné naturel (poudre verte) et d’huile soit préparé devant elles, « sans ajout d’autre ingrédient » et de vérifier que la couleur obtenue soit bien orangée et non pas noire.

D. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn aux médecins : « Vous êtes incontournables, la mutation aussi »

Buzyn

« La ministre de la Santé a un regard partagé avec les professionnels de santé… mais nous attendons des actes concrets. » Le Dr Patrick Boue... 6

L'ANSM déplore que des anti-hypertenseurs (IEC et ARA II), pourtant contre-indiqués, soient toujours prescrits pendant la grossesse

hta

Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC, tels que perindopril, ramipril, enalapril…) et les antagonistes de récepteurs de... 2

Des Français mettent au point le cobaye parfait pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer

Alzheimer

Le cobaye parfait pour tester les nouveaux traitements de la maladie d'Alzheimer ! C'est ce que viennent de décrire les chercheurs du CEA,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter