Seniors mieux payés, seniors en meilleure santé
Brève

Seniors mieux payés, seniors en meilleure santé

18.07.2011

La prévention des risques psychosociaux des seniors en milieu professionnel passe notamment par une meilleure valorisation de leur travail, souligne une étude de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES). Plusieurs facteurs comme la pénibilité physique, la pression due à une forte charge de travail, l’insécurité de l’emploi expliquent ces situations de faible récompense ressentie, largement décrites depuis 1996. À partir de l’enquête européenne SHARE menée en 2004 et 2006 dans 11 pays auprès de personnes de 50 ans et plus, Pascale Lengagne, chargée de recherche à l’IRDES montre que « la probabilité de déclarer des limitations d’activité est supérieure de 8 points pour les seniors en emploi estimant recevoir une faible récompense au travail ». De même, « la probabilité de déclarer des douleurs articulaires ou maux de dos est supérieure (…) de 12 points ».

Le sentiment de recevoir une faible récompense au travail est davantage observé chez les ouvriers que chez les cadres, en particulier au sein des entreprises de taille comprise entre 25 et 199 salariés. « À partir de 200 salariés, le risque de recevoir une récompense faible tend à diminuer », ce qui renvoie au lien « entre la taille de l’entreprise, le salaire et les autres formes de rémunération », note l’étude. Si les travailleurs indépendants se révèlent globalement moins exposés au risque de recevoir une faible récompense, ces derniers sont en revanche « plus souvent concernés par d’autres facteurs de risques psychosociaux au travail » comme l’isolement en milieu professionnel. L’indicateur de faible récompense au travail est surtout lié aux caractéristiques des politiques d’emploi des seniors. Dans les pays ayant un taux d’emploi des seniors relativement élevé (Suisse, Danemark, Suède, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Espagne), le sentiment de récompense au travail s’avère plus prononcé par rapport à d’autres États plus à la traîne dans ce domaine (France, Italie, Grèce, Autriche).

 D. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Journée contre l'abus de drogue : le cannabis reste le produit illicite le plus consommé en France

cannabis

À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues de ce lundi 26 juin, l'Observatoire français des drogues et... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... 1

Après « la honte de l’ECNi 2017 », le Pr Bergmann prône « une solution simple et efficace »

Pr Bergmann

« Plus jamais ça ». Quelques jours après l’énorme raté des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), obligeant plus de 8 000 étud... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter