Méningite néoplasique : double dispositif pour chimiothérapie et shunt
Brève

Méningite néoplasique : double dispositif pour chimiothérapie et shunt

18.07.2011

Des neurochirurgiens de l’université de San Diego ont testé avec succès chez 24 patients un nouveau dispositif dans la méningite néoplasique. Celui-ci associe une valve on/off placée sur un réservoir d’Ommaya et un shunt ventriculo-péritonéal, ce qui permet à la fois l’administration d’une chimiothérapie intra-thécale et la dérivation d’une hydrocéphalie, cette dernière contre-indiquant en général la première.

L’équipe du Pr Santosh Kesari a constaté une amélioration clinique chez 20 patients (83,3 %) persistante à 6 mois. Onze des 18 patients ayant reçu une chimiothérapie (61,1 %) ont eu une réponse cytologique. Par rapport à 24 sujets appariés n’ayant eu que la mise en place du réservoir, il semble qu’il existe une amélioration de la survie globale en cas de primitif mammaire.

« Journal of Neurosurgery », juillet 2011 DOI:10.3171/2011.5.JNS101768.

 Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pour désengorger les urgences, l'AMUF veut salarier des médecins en centres de santé

amuf

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) a présenté ce mardi ses propositions pour lutter contre l'engorgement des urgences... 5

Baclofène : des effets indésirables nombreux mais difficilement imputables au traitement, selon une étude lilloise

BACLOFENE

Les premiers résultats de l'étude Baclophone, menée dans les Hauts-de-France et en Normandie par les médecins du service d'addictologie du... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter