Chaque jour, en Europe, 10 000 vieux violentés
Brève

Chaque jour, en Europe, 10 000 vieux violentés

21.06.2011

Les chiffres, révélés à l’occasion de la Conférence européenne sur la prévention des traumatismes et la promotion de la sécurité, à Budapest, sont accablants : dans la région européenne de l’OMS (53 pays, 880 millions d’habitants), chaque année, 4 millions de personnes âgées sont victimes de violences physiques (gifles, coups de poing, coups de pied, brûlures, blessures à l’arme blanche ou confinement dans leur chambre), 29 millions sont soumises à des violences psychologiques (insultes ou menaces), 6 millions sont victimes d’exploitation financière (vol d’argent ou détournement de fonds) et 1 million sont exposées à des violences sexuelles (harcèlement sexuel, attentat à la pudeur, viol ou exposition à de la pornographie). Et 2 500 risquent de mourir de la main de membres de leur famille.

Le nouveau rapport européen sur la prévention de la maltraitance envers les aînés est le premier, selon l’OMS Europe, qui le publie, à décrire l’ampleur, les causes et les conséquences des mauvais traitements infligés aux aînés, et à faire le survol des bonnes pratiques en matière de prévention. « Ces violences sont destructrices pour les personnes âgées, souligne Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS ; elles affectent leur bien-être mental et physique à une époque de leur vie où elles sont très vulnérables. »

« Les autorités doivent agir d’urgence », estime Mme Jakab. Car la hausse du nombre de personnes âgées dépendant d’aidants plus jeunes grèvera encore plus les structures économiques sociales et familiales, ce qui risque d’augmenter encore le nombre de victimes de violence. Le rapport fait des recommandations, parmi lesquelles : la mise en œuvre de politiques et de plans nationaux multisectoriels ; l’amélioration de la collecte des données, de la surveillance et de la recherche ; la mise en œuvre de stratégies de prévention et de contrôle ; de meilleurs services aux victimes, avec un investissement dans la formation du personnel ; une sensibilisation mettant spécialement l’accent sur les facteurs de protection.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter