Pour Jean-Pierre Door (UMP), le projet PS « c’est la mort de la médecine libérale »
Brève

Pour Jean-Pierre Door (UMP), le projet PS « c’est la mort de la médecine libérale »

06.04.2011
Invité ce mercredi des « Asclépiades », un rendez-vous organisé à Paris par Décision Santé en partenariat avec le « Quotidien », le député du Loiret Jean-Pierre Door, médecin cardiologue et spécialiste des questions de santé et d’assurance-maladie à l’UMP, a tiré un bilan contrasté de la loi HPST (Hôpital, patients, santé et territoires), tout en critiquant vertement le projet du PS.

À l’hôpital, le maire de Montargis n’a pas nié « les mouvements d’humeur » autour d’une loi HPST sans doute « mal digérée, mal comprise » et qui mérite encore « beaucoup de pédagogie ». Mais le député a souhaité que la réforme se poursuive et même s’accélère. « Nous prenons beaucoup de retard dans les restructurations, il y a trop d’hôpitaux en France, trop de CHU », a-t-il plaidé, appelant de ses vœux la mise en place des communautés hospitalières de territoire (CHT) afin de « mutualiser les moyens ».

En médecine de ville, en revanche, l’heure est plutôt à appuyer sur la pédale de frein. D’où la proposition de loi Fourcade (en cours d’examen), censée corriger la loi Bachelot sur un certain nombre de points conflictuels en médecine libérale. « Ce texte arrive au bon moment, a estimé Jean-Pierre Door. À l’heure où commencent les négociations conventionnelles, il faut créer les conditions d’un climat sans nuages et surtout sans orage ». Le parlementaire a appelé néanmoins les partenaires conventionnels à se saisir de tous les sujets difficiles en citant « la démographie, le secteur II, les dépassements, l’installation… »

Interrogé enfin sur le projet du PS, qui veut contraindre les jeunes médecins libéraux d’exercer en début de carrière dans les zones qui manquent de praticiens, le député n’y est pas allé par quatre chemins. « Avec le PS, c’est simple. La médecine libérale est morte, c’est une médecine de fonctionnaires, salariée, avec des praticiens là où l’État le décide. »

 CYRILLE DUPUIS
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter