Un « apithérapeute » condamné pour exercice illégal de la médecine
Brève

Un « apithérapeute » condamné pour exercice illégal de la médecine

05.04.2011

Bernard Nicollet, 55 ans, apiculteur se présentant comme « apithérapeute » ou « apipuncteur », a été condamné par le tribunal de Roanne à six mois de prison avec sursis pour exercice illégal de la médecine ; l’Ordre des médecins, seule partie civile, a obtenu un euro symbolique de dommages et intérêts.

Installé au Cergne, dans la Loire, l’homme se présentait sur son site Internet vêtu d’une blouse blanche et équipé d’un stéthoscope. Il utilisait ses abeilles pour piquer ses « patients » sur des points d’acupuncture et prétendait pouvoir soigner ainsi de nombreuses maladies, jusqu’à la sclérose en plaques, le sida, la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique ou la maladie d’Alzheimer.

C’est l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) qui avait repéré ses allégations à propos de ses méthodes et de ses produits vendus en ligne, du type « Quand l’abeille injecte son venin, celui-ci leurre le système permettant un arrêt temporaire de la dégradation de la myéline ». Elle avait interdit sa publicité, en 2007, et avait prévenu le parquet. Bernard Nicollet avait une centaine de clients, aucun n’a porté plainte. Le parquet, selon lequel il était un « charlatan », un « médecin autodidacte autoproclamé, qui a joué à la roulette russe avec la santé des patients », avait demandé six mois de prison et de 10 000 à 15 000 euros d’amende.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter