Trois ans de prison ferme pour avoir transmis le VIH
Brève

Trois ans de prison ferme pour avoir transmis le VIH

28.03.2011

Jugé devant les assises pour administration de substances nuisibles suivie d’infirmité permanente par concubin – en 1999, il avait transmis le VIH à celle qui était alors sa compagne –, Emmanuel Baudard, 40 ans, a été condamné à cinq ans de prison, dont deux avec sursis. Il avait déjà été condamné à cinq reprises dans des affaires de vol et de stupéfiants et encourait jusqu’à quinze ans de réclusion.

L’accusé avait reconnu connaître sa séropositivité au moment sa relation avec la jeune femme, âgée aujourd’hui de 38 ans, mais affirmait avoir cru qu’elle était elle-même malade ; tous deux étaient toxicomanes, a-t-il précisé. Selon son avocate, « il s’est mal exprimé. Il a dit : "Je ne pourrai jamais faire l’amour sans préservatif". C’est vrai qu’il n’a pas dit qu’il était séropositif. C’est sa grande faute. Mais cela montre bien les difficultés à parler de cette maladie. » Et, a-t-elle également avancé, s’il avait « connaissance de sa maladie, il n’en avait pas conscience ». Contaminé lors de son service militaire en 1988-1989, il n’a été obligé de suivre un traitement régulier qu’à partir de 2008.

Pour sa part, l’avocat général, qui avait requis cinq ans de prison ferme, s’est attaché à démontrer que les poursuites engagées étaient « juridiquement fondées, moralement justes et humainement équitables ». Alors que des associations de lutte contre le sida critiquent la « pénalisation de la transmission du VIH » en mettant notamment en avant la « responsabilité partagée » des partenaires, il a affirmé : « Bien sûr, chacun a le devoir de se protéger et d’assumer les conséquences d’une éventuelle négligence. Mais la négligence n’exonère pas celui qui, en connaissance de cause, s’abstient d’informer sa partenaire ou l’induit en erreur par des mensonges. »

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter