Édulcorants : les bénéfices/risques vont être réévalués
Brève

Édulcorants : les bénéfices/risques vont être réévalués

15.03.2011

Après l’Agence européenne de sécurité des aliments (« le Quotidien » du 2 mars), l’agence française (ANSES) confirme que les deux nouvelles études sur l’aspartame n’apportent pas de base scientifique pour une réévaluation toxicologique.

La première étude (Morando Soffritti, Institut Ramazzini) rapporte une augmentation de l’incidence de cancer chez la souris mâle après administration de très fortes doses d’aspartame dans l’alimentation tout au long de la vie : en raison de ses « incertitudes » et de « déficiences méthodologiques », elle n’est pas transposable à l’homme, selon l’ANSES. La deuxième étude (Halldorson et col.), réalisée chez près de 60 000 femmes enceintes, montre une association statistique entre la consommation de boissons gazeuses contenant des édulcorants et l’augmentation du risque d’accouchement prématuré : pour l’agence, et comme l’indiquent les auteurs, il s’agit de résultats préliminaires et ils ne permettent pas d’établir le lien de cause à effet.

Néanmoins, la question des bénéfices nutritionnels et des risques des édulcorants intenses reste posée. L’ANSES va mettre en place un groupe de travail pour les évaluer ainsi que pour étudier la nécessité éventuelle d’élaborer des recommandations pour des populations sensibles, parmi lesquelles les femmes enceintes.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
16.03.2011 à 16h15

« À mettre en perspective avec les informations de l'émission d'Arte "Du poison dans votre assiette", évidemment. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Malgré son potentiel, la télémédecine reste « embryonnaire »

cour comptes 2

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes formule plusieurs recommandations au sujet de la télémédecine*,... Commenter

Lévothyrox : des avocats toulousains lancent une action collective contre Merck

levothyrox

Défaut d’information et préjudice d’angoisse. Voilà les deux chefs d’accusation que trois avocats toulousains comptent plaider devant le... 2

Internat : l’ophtalmologie très prisée, la médecine générale et la gériatrie à la peine

choix de postes

7 977 étudiants en médecine (CESP inclus) en ont fini avec leur choix de spécialité d’internat et de CHU d’affectation. La procédure a pris... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter