Déclaration d’absence : les sénateurs refusent de suivre le gouvernement
Brève

Déclaration d’absence : les sénateurs refusent de suivre le gouvernement

09.03.2011

Reprenant ce mercredi l’examen de la proposition de loi Fourcade, qui révise certaines dispositions de la loi HPST, les sénateurs ont fait un coup d’éclat en refusant de supprimer l’obligation pour les généralistes de déclarer leurs congés à l’avance.

Les sénateurs ont en effet adopté un amendement centriste visant à maintenir cette obligation. « L’objectif de ce texte [la proposition de loi Fourcade] est de se mettre bien avec les médecins en vue des prochaines échéances électorales », a lancé Hervé Maurey (Union Centriste) cosignataire de l’amendement avec une dizaine de ses collègues centristes. L’obligation de déclarer ses congés « ne constitue en aucun cas une entrave à l’exercice libéral de la médecine puisqu’il ne s’agit que d’une information nécessaire à l’organisation du principe de continuité des soins », explique l’exposé des motifs de l’amendement.

L’amendement a été adopté, contre l’avis du gouvernement par 167 voix contre 158. « Il vaut mieux avoir un volontariat plutôt que de changer les règles, c’est une partie du texte qui n’a pas été comprise par les professionnels de santé », a en vain plaidé le ministre de la Santé Xavier Bertrand. La CSMF a immédiatement réagi à l’annonce du vote en dénonçant « le retour de la coercition ».

L’examen par le Sénat de la proposition de loi Fourcade pourrait être achevé ce mercredi.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Au centre d'hébergement d'urgence d'IvryLa médecine au chevet des femmes et enfants exilés

Abonné
centre 3

Qu'est-ce qu'un accueil inconditionnel et digne ? Où la médecine se fait sans contrôle, où l'accès au droit est humain ? Le pôle santé, et... Commenter

Entaille dans la liberté d'installation : les petits hôpitaux préconisent une « obligation à servir » de 3 à 5 ans

liberte installation

Suppression partielle de la liberté d'installation, maillage renforcé du territoire en centres de santé… La Coordination nationale des... 23

Vaccins obligatoires : l'extension votée en commission malgré deux amendements de suppression

vaccin

Les députés ont voté mercredi, en commission des Affaires sociales, l'extension des obligations vaccinales pour les jeunes enfants à partir... 18

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter