Radiothérapie : des progrès restent à faire pour réduire les doses
Brève

Radiothérapie : des progrès restent à faire pour réduire les doses

11.01.2011

Pour l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), 2010 aura constitué une année de « consolidation » en matière de sécurité en radiothérapie. La poursuite de l’augmentation des effectifs en physique médicale a permis globalement d’améliorer les procédures qualité des traitements. Toutefois, la situation demeure encore fragile dans moins d’une dizaine de sites, relève Jean-Luc Godet, responsable de la direction des rayonnements ionisants et de la santé (DIS) à l’ASN.

Des progrès ont notamment été effectués l’année dernière au niveau des cellules internes de retour d’expérience préconisées par l’ASN au sein des centres de radiothérapie. Ces cellules doivent permettre aux centres d’analyser les dysfonctionnements mineurs enregistrés avant d’élaborer des procédures d’amélioration continue. « Globalement, les centres ont déjà bien avancé en matière de recueil des événements, mais ils ne vont pas encore assez loin dans l’analyse de ces évènements », indique Jean-Luc Godet.

D’ici à la fin du mois, l’ASN va publier son bilan 2009 des inspections des centres de radiothérapie, ainsi qu’un bilan 2009 sur la radioprotection en radiologie interventionnelle. Dans ce dernier cas, l’ASN souligne en particulier les importantes marges de progression en matière de réduction de doses délivrées aux patients sans perte de bénéfice thérapeutique. « Avec les nouveaux équipements et une bonne utilisation des machines, les praticiens peuvent aujourd’hui réduire de façon considérable les doses délivrées aux patients  », estime Jean-Luc Godet.

Au printemps prochain, l’ASN devrait communiquer sur le respect du bon dosage en imagerie hors interventionnelle. L’autorité pourrait notamment préconiser un « plan imagerie sous l’angle de la radioprotection », confie Jean-Luc Godet.

Enfin, l’ASN va mettre en place dans le courant de l’année un nouvel outil d’aide à la prescription d’examens d’imagerie médicale pour les médecins généralistes, disponible sur Internet. Ce service permettra de faciliter la mise en application des recommandations de l’ASN sous une forme permettant une consultation aisée dans l’exercice médical quotidien.

D. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
12.01.2011 à 10h42

« Réduire les doses en radiologie, en particulier interventionnelle, c'est bien ! En radiothérapie, cela reste très discutable, surtout quand un effet dose est démontré (cf. Cancer prostatique)... (.. Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter