En 2010, 28 cas de rougeole chez les soignants en PACA
Brève

En 2010, 28 cas de rougeole chez les soignants en PACA

17.12.2010

2010 ne sera pas l’année de l’élimination de la rougeole et de la rubéole dans la région Europe de l’OMS. Réunis à Moscou en septembre dernier, les 53 États membres concernés se sont fixé un nouveau rendez-vous, en reculant de cinq ans la date butoir. En 2015, la rougeole et la rubéole devront être éliminées.

Mais pourquoi l’Europe a-t-elle échoué, se demandent I. Steffens et coll. dans un numéro spécial du bulletin « Eurosurveillance » (n° 50, volume XV) ? La faiblesse de la couverture vaccinale, que ce soit en population générale ou dans certains groupes à risque, comme la population des Roms ou certaines communautés religieuses ou philosophiques, est l’une des premières causes évoquées. « Eurosurveillance » en donne quelques exemples.

Parmi ceux-ci, celui de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où 384 cas de rougeole ont été notifiés au 30 novembre 2010. Parmi les 81 % de cas où le statut vaccinal était connu, 82 % concernaient des patients non vaccinés et 15 % des patients qui avaient reçu une seule dose.

Le nombre élevé de cas parmi les professionnels de santé est l’une des particularités observée en région PACA. Avec 28 cas (4 chez les infirmiers, 4 chez les médecins, 2 chez des étudiants infirmiers, 9 chez des étudiants en médecine, 7 parmi les autres personnels), ils représentent 9 % des cas notifiés en population générale. La majorité d’entre eux n’était pas vaccinée ou avait reçu une seule dose.

En plus de la faible couverture vaccinale, les auteurs soulignent l’inadéquation des mesures de contrôle mises en place dans certains établissements, le manque de suivi des recommandations et la sous-estimation du nombre de cas. Seulement 10 % des cas seraient notifiés, en particulier en médecine générale, où souvent seulement le premier cas est notifié lorsque des cas groupés surviennent dans une famille.

La sensibilisation du public mais aussi des professionnels de santé, qui devraient être mieux informés et formés sur les bienfaits de la vaccination, est, selon, Steffens et coll. l’une des conditions de la réussite d’une stratégie visant à augmenter la couverture vaccinale.

lequotidiendumedecin.fr, le 17/12/2010

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cabinet

400 généralistes salariés ou mixtes dans les déserts : premiers recrutements d'ici à fin mars

Du neuf du côté des 400 postes de généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense. La direction générale de l'offre de soins (DGOS, ministère de la Santé) a annoncé que cette mesure d'urgence du plan... 26

Organisation des ECNi : le CNG bientôt au chomâge technique ?

Alors que les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) sont condamnées à disparaître d'ici à quelques années, le Centre national... 1

Moins de viande, plus de fruits, de légumes et de graines : le régime qui équilibre santé et climat

viande rouge

« La civilisation est en crise. Nous ne pouvons plus nourrir la population mondiale de façon saine tout en ménageant les ressources de la pl... 2

Un urgentiste de Valenciennes condamné à un an de prison avec sursis après la mort d'une jeune fille

Un médecin urgentiste d'une polyclinique de Valenciennes a été condamné à douze mois de prison avec sursis, 3 000 euros d'amende et 150 000... 19

Feu vert de l'EMA pour une combinaison de 2 immunothérapies en 1re ligne dans le cancer du rein au stade avancé

CANCER REIN

L'Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner l'autorisation de mise sur le marché (AMM) à la combinaison associant nivolumab, un... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter