Grève jeudi contre la réforme de l’Établissement français du sang
Brève

Grève jeudi contre la réforme de l’Établissement français du sang

14.12.2010

L’intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, CGT, FO) de l’Établissement français du sang (EFS) appelle à la grève jeudi, alors que le comité central devrait prendre connaissance du projet de réforme de la branche qualification du sang, décidée dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP).

Cette réforme vise en effet à concentrer les activités de qualification des dons du sang (détermination des groupes sanguins et vérification que le sang est sain) sur 4 plateaux (Lille, Angers, Annecy, Montpellier), et non plus dans les 14 laboratoires régionaux situés dans les métropoles. Conséquence : de 200 à 220 emplois sur 400 risquent d’être supprimés, ce qui signifiera pour les salariés une extension des heures de travail de 4 heures du matin à 21 heures. L’intersyndicale craint également une moins bonne disponibilité des produits.

« Scandaleux », avait déjà dénoncé le 1er décembre Pierre Laurent, « le risque pris pour les produits sanguins de toute la région Ile-de-France n’est pas mesuré ». Le secrétaire national du PCF avait en effet souligné que le laboratoire de Rungis, 3e par sa taille, traitait tous les dons de sang prélevés en Ile-de-France. Dénonçant une « marchandisation » de ce secteur, Pierre Laurent avait demandé au ministre de la Santé Xavier Bertrand des explications « immédiates et publiques » sur ce projet.

De son côté, la direction de l’EFS minimise l’impact des fermetures de laboratoire, précisant que cela concerne moins de 5 % du personnel, et qu’il n’y aura ni licenciement ni mobilité forcée. Stéphane Noël, directeur général délégué de l’EFS en charge de la production, attend même une « amélioration de la sécurité et de la qualité du service », ainsi qu’un « dégagement d’investissements pour être plus performant ». Le premier regroupement devrait s’effectuer à Montpellier en 2011. Les trois autres, courant 2012.

lequotidiendumedecin.fr, le 14/12/2010

 C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ivg

« Grève des IVG » : des militantes réclament des sanctions

La condamnation par le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) de la menace de « grève des IVG » proférée par le Syngof, le premier syndicat des gynécologues et obstétriciens, n’est pas jugée suffisante par certaines... 20

Tiers payant intégral, moratoire sur les fermetures de lits et coercition : les communistes élaborent leur propre loi de santé

communistes

Quatre-vingt-six mesures dont 37 de première urgence. C'est ce que contient la proposition de loi de santé alternative que députés et... 13

Hépatite C : après la guérison, le risque de cancer du foie maintenu par une mutation épigénétique

hep c

Pour le première fois, des chercheurs de l'université de Strasbourg, dirigés par Thomas Baumert (Unité Inserm U1110), montrent que des... Commenter

Le report d'un an de la fin des ECN désole les carabins de l'ANEMF qui réclament des gages

ECNI

Mauvaise passe parlementaire pour les carabins !  Après avoir lancé une pétition – qui frôle les 20 000 signataires – en riposte aux... 2

Les députés retoquent l'obligation d'un stage dans les déserts médicaux pour les carabins

stage etudiant

Rétropédalage des députés ! L'obligation, introduite en commission, de faire un stage en zone sous-dotée pour les étudiants en médecine,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter