En Espagne, des médecins interpellés pour dopage
Brève

En Espagne, des médecins interpellés pour dopage

10.12.2010

Quatorze personnes, dont des médecins sportifs, des pharmaciens, des entraîneurs et des sportifs de haut niveau, ont été interpellées jeudi en Espagne lors d’une vaste opération antidopage baptisée « Galgo », a annoncé le ministère espagnol de l’Intérieur. La Garde civile a saisi des poches de sang, du matériel de laboratoire pour transfusion et « des substances interdites ». Certaines des personnes interpellées avaient été impliquées dans l’opération Puerto, qui avait visé en 2006 le monde du cyclisme, a ajouté le ministère.

C’est le cas du Dr Eufemiano Fuentes, qui avait été accusé d’être le cerveau du réseau alors mis au jour.

L’opération de jeudi est l’aboutissement d’une enquête lancée en avril, lorsque la Garde civile avait établi, indique toujours le ministère, « une surveillance autour du médecin sportif E. F. et de sa sœur Y. F. », qui « établissaient des plans de dopage » pour des sportifs. Ce programme incluait la prise « d’EPO, d’anabolisants et de stéroïdes » ou des « transfusions du sang recyclé du sportif lui-même ».

Parmi les personnes qui ont été interrogées figure Marta Dominguez, championne du monde 2009 du 3 000 m steeple, et son entraîneur Cesar Perez. L’athlète, qui est enceinte et a pu rentrer chez elle, est soupçonnée de trafic de substances dopantes et blanchiment d’argent.

La Fédération espagnole d’athlétisme (RFEA) a demandé jeudi « le respect de la présomption d’innocence » et indiqué que tous ses athlètes de haut niveau avaient subi « de nombreux contrôles », lesquels « se sont révélés négatifs à l’exception d’un cas » qui n’a pas encore été tranché.

L’Espagne a été secouée ces dernières années par plusieurs affaires de dopage, la dernière en date étant le cas Contador, triple vainqueur du tour de France, suspendu provisoirement en septembre par l’Union cycliste internationale (UCI) après un contrôle antidopage qualifié « d’anormal » lors de la dernière Grande Boucle. Pour le secrétaire d’État aux Sports Jaime Lissavetzky il s’agit « d’un problème global », qui n’est « ni plus ni moins important que dans le reste du monde ».

lequotidiendumedecin.fr, le 10/12/2010

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Intox/détoxSans poils : une mode transgenre et discutée

Sanspoils

La mode de l’épilation quasi-intégrale séduit les femmes comme les hommes malgré, chez ces derniers, le retour en force de la barbe. Cette... 1

Des voix venues d'ailleurs : « En Tunisie, ma formation avait atteint ses limites »

SF

Pendant l'été, « le Quotidien » retrace le parcours de médecins étrangers exerçant en France. Aujourd'hui, le Dr Samy Fakhfakh. Cet... Commenter

Vies de médecinVédécé : planches de vie

avatarVédécé

Chantre de l’humour hospitalier, l’auteur de la bande dessinée Vie de Carabin porte un regard sans fard sur le système de santé français et... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter