Recherche sur l’embryon : volte-face de Leonetti
Brève

Recherche sur l’embryon : volte-face de Leonetti

08.11.2010

Jean Leonetti, député et rapporteur de la mission parlementaire sur la révision de la loi bioéthique, approuve la démarche du Pr René Frydman, qui a fait naître des jumeaux à partir d’ovules congelés (« le Quotidien » du 8 novembre). « En fin stratège, ce grand scientifique qu’est René Frydman a flirté avec les lignes. En faisant cela, il interpelle la communauté scientifique et politique à qui il dit "Laissez les chercheurs travailler". Et il a raison », a-t-il indiqué dans un entretien au « Journal du dimanche ».

La loi française autorise la congélation lente, utilisée par le Pr Frydman, mais non la congélation ultrarapide ou vitrification, plus performante. Regrettant à cet égard que l’on « bride la recherche française au nom d’un principe de précaution mal compris » et que l’on prenne ainsi « du retard par rapport aux autres pays », le député s’est dit favorable à la légalisation de la vitrification en France. Contre toute attente et à l’opposé de ce qu’il préconisait dans son rapport sur la révision de la loi bioéthique, le Dr Leonetti estime qu’il est « urgent d’autoriser la recherche sur l’embryon non destiné à naître, de permettre une bonne fois pour toutes, en mettant à bas le système actuel de dérogations, la recherche sur les cellules souches embryonnaires ». Selon lui, le gouvernement aurait pu « aller plus loin sur ce point ». « Il faut en finir avec l’obscurantisme, je pèserai de tout mon poids lorsque le projet de loi sur la révision des lois bioéthiques sera discuté à l’Assemblée nationale pour faire entendre les inquiétudes des chercheurs », a-t-il indiqué.

Pour la Fondation Jérôme Lejeune, qui s’étonne de cette volte-face, « cette déclaration est une agression idéologique ». « En s’appuyant sur l’équation fausse et facile : "défense de l’embryon humain = obscurantisme", le député ne fait pas honneur à sa réputation de facilitateur de débat rationnel et démocratique », estime la fondation qui soutient la recherche sur la trisomie 21. À l’occasion des états généraux de la bioéthique, les citoyens ont été « majoritairement préoccupés par les atteintes au respect de l’embryon dès lors qu’il existe, à l’évidence, des alternatives d’efficacité, non pas comparable, mais supérieure avec les cellules souches d’origine non embryonnaire et les cellules iPS ». Et la fondation de conclure : « Ces mêmes citoyens, qui ne relâchent pas leur vigilance, demandent à M. Leonetti de se ressaisir rapidement. Ils n’auront pas la mémoire courte. »

Quotimed.com, le 08/11/2010

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Intox/détoxSans poils : une mode transgenre et discutée

Sanspoils

La mode de l’épilation quasi-intégrale séduit les femmes comme les hommes malgré, chez ces derniers, le retour en force de la barbe. Cette... 3

Des voix venues d'ailleurs : « En Tunisie, ma formation avait atteint ses limites »

SF

Pendant l'été, « le Quotidien » retrace le parcours de médecins étrangers exerçant en France. Aujourd'hui, le Dr Samy Fakhfakh. Cet... Commenter

Vies de médecinVédécé : planches de vie

avatarVédécé

Chantre de l’humour hospitalier, l’auteur de la bande dessinée Vie de Carabin porte un regard sans fard sur le système de santé français et... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter