Entretiens sous tension avec les syndicats anti-HPST 
Brève

Entretiens sous tension avec les syndicats anti-HPST 

22.10.2010

Terminant son tour de table syndical post-électoral, Roselyne Bachelot a reçu successivement au ministère de la Santé les responsables du SML et de la CSMF, principaux opposants à la loi HPST (et qui ont réuni à eux deux environ 55 % des suffrages aux élections aux URPS).

La CSMF a demandé à la ministre de la Santé de tenir compte concrètement des résultats électoraux en supprimant « les mesures toxiques » qui ont braqué la profession ces derniers mois. Selon le président du syndicat, Michel Chassang, cette requête aurait reçu une oreille attentive. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2011 – par voie d’amendements – devrait apporter des avancées (dont la diminution de la durée des stabilisateurs automatiques qui gèlent les revalorisations) ; et une proposition de loi d’initiative parlementaire pourrait être déposée en décembre prochain pour supprimer définitivement les dispositions les plus sensibles (contrat santé solidarité obligatoire, autorisations d’absence…). « La discussion était tendue mais la ministre n’était pas dans un esprit de polémique », résume le Dr Chassang.

Au SML, on estime que l’entretien qui a balayé tous les sujets marque « une reprise de contact » avec le ministère. Une autre réunion serait déjà prévue avec le cabinet après les vacances scolaires. « Le SML a marqué son territoire et a rappelé qu’il fallait des gestes concrets en direction des médecins avant d’envisager de retravailler ensemble. »

Quotimed.com, le 22/10/2010

C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

« Sans soignant, point de soins et point de recette ! » : le cri d'alarme des médecins de l'hôpital de Chalon-sur-Saône

Plus de 130 médecins du centre hospitalier William-Morey de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ont lancé fin septembre une lettre ouverte... 4

Lucie Garcin, nouvelle présidente des internes de l'ISNAR-IMG

Lucie Garcin

L'InterSyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG) change de tête. Lucie Garcin, 25 ans,... Commenter

8 000 euros brut par mois pour 35 heures, le super salaire d'une commune de la Sarthe à son futur médecin

Marolles les Braults

Au cœur de la Sarthe, Marolles-les-Braults, une petite commune de 2 300 habitants, met le paquet pour trouver deux médecins généralistes.... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter