La salive détermine l’appétence pour les féculents
Brève

La salive détermine l’appétence pour les féculents

14.10.2010

Baver d’envie devant une pâtisserie, voilà le commencement de la fin pour les gourmands au régime. Une étude américaine parue dans « PLoS One » vient de montrer en effet que le goût pour les féculents était sous l’influence de la salive, et plus particulièrement d’une enzyme salivaire, l’amylase. « Le goût pour les féculents pourrait ainsi modifier le comportement alimentaire et favoriser la prise d’aliments riches en hydrates de carbone », explique le premier signataire, le Dr Abigail Mandel, nutritionniste à Philadelphie. L’amylase permet en effet de digérer les « sucres lents » et de les couper en molécules plus petites.

Les nutritionnistes ont montré que la perception orale des féculents était hautement corrélée à la concentration d’amylase salivaire. Mais ce n’est pas tout, selon les chercheurs, il s’avère également que la concentration salivaire dépend des variations de copie du gène AMY1. C’est ainsi la première fois qu’un lien est établi entre des variations génétiques, des enzymes et la perception du goût.

Il semble bien que le penchant pour les féculents soit régulé par des facteurs environnementaux mais aussi sous contrôle génétique. De plus, outre que l’apport glucidique puisse être augmenté par ce biais chez ces sujets, il semble bien que produire davantage de salive accélère la digestion et augmente plus rapidement la glycémie postprandiale. Ce qui fait dire au nutritionniste : « Dans notre société d’excès alimentaire, il est possible que les taux élevés d’amylase salivaire contribuent à l’insulino-résistance et au développement de diabète non insulinodépendant. »

« PLoS », volume 5, numéro 10, octobre 2010.

Quotimed.com, le 14/10/2010

Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ortiz csmf

Candidat à sa succession à la CSMF, le Dr Jean-Paul Ortiz fait un pas vers la convention

Le Dr Jean-Paul Ortiz annonce au « Quotidien » qu'il brigue un second mandat à la tête de la CSMF. Le néphrologue de Cabestany (Pyrénées-Orientales) veut porter la « réorganisation » de la médecine libérale « autour du regroupement et de la responsabilité territoriale ». Jugeant l'atmosphère politique « meilleure », il ouvre la porte à l'adhésion de la CSMF à la convention médicale mais juge la... Commenter

Nomenclature : des « bugs » autour de l'avis ponctuel de consultant, peste la FMF

nomenclature

Après le Syndicat national des anesthésistes-réanimateurs (SNARF), la FMF dénonce à son tour des problèmes récurrents de cotation... 1

Une alimentation trop salée est néfaste... pour le cerveau

sel

« Nous avons constaté qu’une alimentation excessivement salée chez des souris (8 à 16 fois la normale), correspondant aux plus hauts niveaux... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter